Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Charte de la laïcité : "le déficit de formation de beaucoup d'enseignants" est un obstacle (Rapport)

Si la charte de la laïcité a été "largement diffusée" dans les écoles et établissements depuis la rentrée 2013, "la mise en œuvre d’une véritable politique éducative globale de la laïcité est très variable et encore globalement insuffisante", avance la Dgesco dans un "bilan de l’application du principe de laïcité à l’école" d’avril 2014, publié le 15 mai 2014. En effet, la Dgesco regrette "que la mobilisation de la Charte et du thème de la laïcité soit encore trop souvent réduite au règlement de situations de contestation, alors que la politique impulsée par le ministère de l’Éducation nationale est bien [celle] d’une pédagogie active de la laïcité". "Le déficit de formation de beaucoup d’enseignants sur la thématique de la laïcité est un premier obstacle à sa mobilisation", affirme-t-elle. Par ailleurs, l’application de la loi de 2004 sur le port de signes religieux est peu contestée.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Restauration scolaire : « Aucune obligation ne contraint la commune en matière de menus » (Observatoire de la laïcité)

« Étant un service public facultatif, aucune obligation ne contraint la commune en matière de menus », indique le guide « Laïcité et collectivités locales », réalisé par l'Observatoire de la laïcité et diffusé le 18 décembre 2013. Ce guide rappelle que « selon le juge administratif, la création d'un service de restauration scolaire ne présente pas de caractère obligatoire car il ne s'agit pas d'une obligation liée au service public de l'enseignement. La fréquentation de la cantine par les élèves n'est pas non plus obligatoire ». Ainsi, « dans les faits, les cantines scolaires proposent une diversité de menus, avec ou sans viande ». L'Observatoire de la laïcité a été installé par le président de la République le 8 avril 2013 (AEF n°192092) et son président, Jean-Louis Bianco, a indiqué à AEF vouloir se pencher également sur le cas des parents accompagnateurs de sorties scolaires (AEF n°186503).

Lire la suiteLire la suite
L'Observatoire de la laïcité souhaite que la charte soit diffusée dans les établissements privés sous contrats

L'Observatoire de la laïcité souhaite que la charte de la laïcité soit diffusée par les établissements scolaires privés sous contrat, indique-t-il dans un communiqué mardi 10 septembre 2013. La veille, le ministre a présenté cette charte composée de 15 articles rappelant que « nul ne peut se prévaloir de son appartenance religieuse pour refuser de se conformer aux règles applicables dans l'école de la République » (AEF n°182957). L'Observatoire, créé par François Hollande en avril 2013, « émet le vœu que, dans les outils pédagogiques accompagnant cette charte, toutes les dimensions de la laïcité soient explicitées, les droits qu'elle donne et les devoirs qu'elle implique pour conforter le vivre ensemble dans la République » et « recommande au gouvernement de veiller à la cohérence des différentes chartes de la laïcité existantes ou à venir ».

Lire la suiteLire la suite
Vincent Peillon veut instaurer une « pédagogie de la laïcité » fondée sur une charte

La charte de la laïcité, affichée dans tous les établissements scolaires publics du primaire au lycée à compter du lundi 9 septembre 2013, comporte 15 articles et affirme que « la Nation confie à l'école la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République », indique le ministère de l'Éducation nationale lundi. Outre des changements rédactionnels apportés à la version précédente, détaillée dans AEF en juin (AEF n°186627), la charte définitive comporte un nouvel article : « Nul ne peut se prévaloir de son appartenance religieuse pour refuser de se conformer aux règles applicables dans l'école de la République. » Interviewé par le « JDD » dimanche 8 septembre, le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, annonce qu'une circulaire précisera la mise en œuvre « autour de la charte, d'une pédagogie de la laïcité ».

Lire la suiteLire la suite