Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Il doit y avoir une réponse pour chaque apprenti qui cherche une entreprise" (François Hollande)

"La grande ambition du gouvernement, c’est de développer l’apprentissage", déclare François Hollande sur RMC et BFMTV, mardi 6 mai 2014. Deux ans jour pour jour après son élection à la présidence de la République, il s’est prêté à un exercice inédit, en acceptant de répondre en direct aux questions des auditeurs et téléspectateurs, après un entretien plus formel avec un journaliste. "Je vais annoncer tout à l’heure qu’il doit y avoir une réponse pour chaque apprenti qui cherche une entreprise", a indiqué le chef de l’État avant un déplacement prévu, le même jour, dans un CFA. En amont de la réunion de mobilisation pour l'emploi organisée le 5 mai et dans le prolongement des annonces de François Hollande du 28 avril, le ministère du Travail a indiqué vouloir renforcer le recours aux contrats de professionnalisation pour les chômeurs seniors et/ou de longue durée.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
François Hollande annonce l'ouverture de l'alternance et de la formation en entreprise aux chômeurs de longue durée

François Hollande a annoncé, lors de la conclusion de la réunion de "mobilisation pour l'emploi" du 28 avril 2014, que les chômeurs de longue durée pourront bénéficier du statut d'apprenti quel que soit leur âge. De même, le président de la République souhaite que les chômeurs de longue durée puissent se former au sein des entreprises, en bénéficiant des financements de la formation de ces dernières. Il reprend ainsi à son compte deux des propositions formulées dans le rapport sur la mobilisation des acteurs économiques en faveur de l'emploi qui lui a été remis le 25 avril par Gérard Mestrallet, président de la Face et de GDF Suez. Au cours de ce discours aux préfets et directeurs d'administrations territoriales de l'État, il a également annoncé avoir demandé au gouvernement de "modifier le dispositif des contrats de génération" pour favoriser l'embauche des seniors.

Lire la suiteLire la suite
Loi Formation : les mesures sur le système de collecte de la taxe et sur le contrat d'apprentissage

L'Assemblée nationale et le Sénat ont définitivement adopté le projet de loi sur la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale les 26 et 27 février 2014 (AEF n°476480 et 476407). Outre la redéfinition des établissements éligibles au barème et la nouvelle répartition de la taxe d'apprentissage (AEF n°476345), le projet de loi réorganise en profondeur le système de collecte de cette taxe en réduisant le nombre d'Octa à une quarantaine et en adossant les Octa actuels aux Opca au niveau national. Il prévoit aussi d'associer les régions à la répartition des fonds non affectés de la taxe, d'harmoniser les modalités de calcul des coûts de formation et réaffirme le principe de gratuité des formations pour les jeunes.

Lire la suiteLire la suite