Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La "situation catastrophique" des Beaux-Arts de Paris et sa dimension de grande école internationale en débat au Sénat

La commission des finances du Sénat a auditionné, mercredi 30 avril 2014, les dirigeants de l’Ensba (Beaux-Arts de Paris), à la suite d’un sévère référé de la Cour des comptes, publié en février dernier, qui remet en question la gestion de l’école durant les exercices 2001-2011 (lire sur AEF). Le directeur de l’Ensba, Nicolas Bourriaud, et le directeur général de la création artistique au ministère de la Culture, Michel Orier, ont notamment dû s’expliquer sur leur stratégie en matière de ressources propres, sur la taille de l’Ensba en comparaison des grandes écoles d’art internationales, ou encore sur la gouvernance de l’institution. Michel Orier fait savoir que l’Ensba, "joyau de l’enseignement artistique au niveau mondial", est "une priorité" du ministère de la Culture et indique travailler à "plusieurs scénarios de mutualisation" avec d’autres établissements.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Aurélie Filippetti souhaite réformer la gouvernance des écoles d'architecture et le statut de leurs enseignants

Dans une lettre aux dirigeants des écoles nationales supérieures d'architecture datée du 30 décembre 2013, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, expose les trois axes d'une réforme qu'elle entend « finaliser à l'automne » et qui aura comme objectif « une plus forte insertion des Ensa dans le droit commun du service public de l'enseignement supérieur ». Cette réforme vise d'une part à « intégrer les principes de gouvernance » des autres établissements d'enseignement supérieur à celle des écoles d'architecture, leur statut actuel ne « facilitant pas leur pleine participation à la recomposition du paysage de l'ESR en cours ». La ministre souhaite d'autre part faire évoluer le statut des enseignants des Ensa « pour leur permettre de se consacrer davantage à la recherche ». Enfin, en matière de vie étudiante, la réforme devra « donner les mêmes droits et avantages » aux élèves architectes qu'aux étudiants d'université.

Lire la suiteLire la suite
PSL crée le doctorat Sacre pour des « artistes, créateurs et scientifiques », associant l'ENS Paris et quatre écoles d'arts

PSL (Paris sciences et lettres) annonce la création d'un nouveau doctorat intitulé Sacre (sciences, arts, création, recherche), dont l'ambition est de « rapprocher artistes, créateurs et scientifiques », mercredi 3 octobre 2012. Ce doctorat résulte de la coopération, au sein de PSL, de cinq de ses membres : l'ENS Paris, le CNSAD (Conservatoire national supérieur d'art dramatique), le CNSMDP (Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris), l'Ensad (École nationale supérieure des arts décoratifs) et l'Ensba (École nationale supérieure des beaux-arts). La première promotion, qui fera sa rentrée le 6 novembre, comprendra une quinzaine de doctorants, qui bénéficieront de « contrats doctoraux pour trois ans » financés dans le cadre de l'idex (initiative d'excellence). « Pour l'instant, c'est l'ENS qui héberge provisoirement ce doctorat, en attendant que le ministère approuve la création de notre propre école doctorale », indique Monique Canto-Sperber, présidente de PSL. Pour accompagner le lancement du doctorat, les cinq établissements partenaires organisent dans leurs locaux un festival « Accélération » du 5 au 20 octobre (1).

Lire la suiteLire la suite