Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le rôle du CCPD et la délinquance transfrontalière discutés lors d'une conférence en Belgique à Comines-Warneton

"Le renforcement de la coopération transfrontalière est une priorité" pour la France et la Belgique, explique Philippe Patisson, commissaire divisionnaire de la police nationale, coordinateur du CCPD (Centre de coopération policière et douanière) de Tournai, mardi 29 avril 2014. "Le CCPD est un des outils de cette compréhension et de cette coopération renforcée, qui apparaît comme le premier échelon de la police européenne de proximité", indique-t-il, lors d'un colloque organisé à Comines-Warneton (Belgique), par les gouverneurs du Hainaut et de Flandre occidentale. Elisabeth Fouilloux, commissaire divisionnaire, chef du pôle opérationnel, au sein du cabinet du préfet délégué pour la défense et la sécurité, présente un outil pour "objectiver certains phénomènes" criminels, via quatre bassins qui regroupent des zones des deux côtés de la frontière.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les forces de sécurité françaises et belges ont une « fréquence radio commune », selon le préfet délégué à la sécurité du Nord-Pas-de-Calais

Depuis fin 2012, « nous avons une fréquence radio commune pour les forces de sécurité de part et d'autre de la frontière » franco-belge, explique Christian Chocquet, préfet délégué pour la défense et la sécurité auprès du préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord (AEF Sécurité globale n°258619), vendredi 8 mars 2013. Il s'exprimait à l'issue d'une réunion de travail associant « des responsables de la police et de la gendarmerie française ainsi que de la police belge locale et fédérale, qui sont présents de part et d'autres de la frontière ». La fréquence radio commune permet de « piloter, co-piloter une opération de part et d'autre de la frontière. C'est une fréquence de veille sur laquelle nous intervenons lorsqu'un fait grave, un incident intéresse l'autre partenaire. Les centres de commandement sont alors en mesure de communiquer sans délai, il n'y pas besoin de chercher de numéro de téléphone. »

Lire la suiteLire la suite