Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Simplification des normes : nouvelles annonces du Premier ministre en conseil des ministres

Manuel Valls annonce lors du conseil des ministres du 30 avril 2014 vouloir "augmenter à la fois la vitesse et l’intensité" du "choc de simplification". Pour cela, un nouveau projet de loi d’habilitation, sur le modèle de la loi du 2 janvier 2014 habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser la vie des entreprises (lire sur AEF), sera "déposé au Parlement avant l’été" et "des projets d’ordonnances seront préparés cet automne". Le Premier ministre prévoit que les projets de loi seront désormais soumis à l’application du moratoire "une norme créée, une norme supprimée". Il attend en outre de chaque ministre qu’il mette en œuvre le principe "le silence de l’administration vaut acceptation", qui entrera en vigueur en novembre 2014 pour l’État, et en novembre 2015 pour les collectivités territoriales.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les dispositions liées à l'environnement de la loi de simplification de la vie des entreprises

La loi n° 2014-1 du 2 janvier 2014 habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser la vie des entreprises a été publiée au Journal officiel du 3 janvier 2014. Elle comprend des mesures issues des états généraux de la modernisation du droit de l'environnement. Celles-ci consistent à expérimenter plusieurs nouvelles procédures pour faciliter la réalisation de projets d'activité économique : le « certificat de projet », le « permis unique » et la « zone d'intérêt économique et écologique ». La loi repousse par ailleurs à 2015 la mise en place de la signalétique de tri des déchets dite « triman » (au lieu de 2012 selon la loi Grenelle II).

Lire la suiteLire la suite
Le gouvernement renforce le pilotage du choc de simplification dans un contexte tendu pour le droit de l'environnement

François Hollande a présidé, mercredi 23 octobre 2013, la deuxième réunion interministérielle sur le « choc de simplification », engagé le 14 mai et nommé, sur proposition de Jean-Marc Ayrault, l'ancien PDG d'Unibail-Rodamco Guillaume Poitrenal à la tête du suivi du « choc de simplification ». Il sera accompagné du député Thierry Mandon (PS, Essonne), auteur d'un rapport sur la simplification des démarches des entreprises en juillet (AEF n°186361). Le « choc de simplification », piloté par les services du Premier ministre, « regroupe aussi bien des mesures sur l'évolution du droit de l'environnement, de l'urbanisme et de l'immobilier » que des allègements pour les entreprises, précise un article des « Échos » du 23 octobre. La question du droit de l'environnement, sujet sensible, doit pourtant être également traitée par le ministère de l'Écologie via la feuille de route de suivi des états généraux de modernisation du droit de l'environnement, fortement critiquée par différents acteurs.

Lire la suiteLire la suite