Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Licence "humanités" à Nanterre : quels résultats, quelles évolutions ? Entretien avec Christophe Bréchet (VP formation)

"En Grande-Bretagne, les entreprises n'hésitent pas à confier à un étudiant titulaire d’un master en humanités des responsabilités car elles estiment qu’il a suivi un parcours exigeant et qu’il saura s’adapter. C’est une manière de voir dont nous sommes assez éloignés en France", même si les étudiants en humanités "intéressent les entreprises qui les trouvent plus originaux que leurs collègues", constate Christophe Bréchet, VP délégué à la formation initiale et à l’innovation pédagogique de Paris-Ouest Nanterre-La-Défense et co-directeur de la licence "humanités" (1). Revenant sur les origines de cette formation fortement pluridisciplinaire, il rappelle que "personne ne pensait que cela allait fonctionner" ; les humanités étaient vues comme "de l’histoire ancienne". Aujourd’hui, "les perceptions ont évolué". De fait, cette formation a permis de renouveler le vivier des étudiants.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi