Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Contrairement au DIF qui est un droit de discussion sur un projet, le CPF est un droit opposable" (D. Reymond, Demos)

"Le risque pour les entreprises est de ne pas percevoir la différence entre le DIF (droit individuel à la formation) et le CPF (compte personnel de formation)", prévient Denis Reymond, directeur de practice pôle solutions et conseil chez Demos, interrogé par AEF le 29 avril 2014. "Contrairement au DIF qui est un droit de discussion autour d’un projet de départ en formation, le CPF est un droit opposable, même s’il n’en porte pas le nom." Dans un communiqué publié par l’organisme de formation le 16 avril, il soulignait que le responsable formation "n’est plus en mesure d’inciter les collaborateurs à intégrer une formation qui intéresse l’entreprise", désignant quelques "leviers" pour "instaurer une stratégie d’incitation à la consommation".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Trois instances pour la mise en place du CPF : groupe quadripartite, comité de pilotage et comité opérationnel du SI

Outre le groupe quadripartite (État, régions, partenaires sociaux), qui "assure le suivi et le pilotage stratégique de la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle", deux autres instances sont chargées de suivre la mise en place du CPF (compte personnel de formation) : un comité de pilotage, qui "assure la gouvernance de l’ensemble du dispositif", et un comité opérationnel du SI (système d’information) qui "pilote et coordonne l’ensemble des chantiers autour du SI CPF". C’est ce qu’indique un document de travail remis aux membres du groupe quadripartite lors de sa réunion du 2 avril 2014. Au sein de la DGEFP, Catherine Dessein, qui était jusqu’à présent secrétaire générale de l’École des hautes études en santé publique, a été nommée directrice de projet CPF.

Lire la suiteLire la suite