Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°480009

"Contrairement au DIF qui est un droit de discussion sur un projet, le CPF est un droit opposable" (D. Reymond, Demos)

"Le risque pour les entreprises est de ne pas percevoir la différence entre le DIF (droit individuel à la formation) et le CPF (compte personnel de formation)", prévient Denis Reymond, directeur de practice pôle solutions et conseil chez Demos, interrogé par AEF le 29 avril 2014. "Contrairement au DIF qui est un droit de discussion autour d’un projet de départ en formation, le CPF est un droit opposable, même s’il n’en porte pas le nom." Dans un communiqué publié par l’organisme de formation le 16 avril, il soulignait que le responsable formation "n’est plus en mesure d’inciter les collaborateurs à intégrer une formation qui intéresse l’entreprise", désignant quelques "leviers" pour "instaurer une stratégie d’incitation à la consommation".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Trois instances pour la mise en place du CPF : groupe quadripartite, comité de pilotage et comité opérationnel du SI

Outre le groupe quadripartite (État, régions, partenaires sociaux), qui "assure le suivi et le pilotage stratégique de la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle", deux autres instances sont chargées de suivre la mise en place du CPF (compte personnel de formation) : un comité de pilotage, qui "assure la gouvernance de l’ensemble du dispositif", et un comité opérationnel du SI (système d’information) qui "pilote et coordonne l’ensemble des chantiers autour du SI CPF". C’est ce qu’indique un document de travail remis aux membres du groupe quadripartite lors de sa réunion du 2 avril 2014. Au sein de la DGEFP, Catherine Dessein, qui était jusqu’à présent secrétaire générale de l’École des hautes études en santé publique, a été nommée directrice de projet CPF.

Lire la suiteLire la suite
Loi formation : les principes et modalités de fonctionnement du CPF (compte personnel de formation)

L'article 1er du projet de loi relatif à la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale, qui pose les principes et modalités essentielles de fonctionnement du CPF (compte personnel de formation), a été l'un des plus débattus et amendés lors du passage du texte devant le Parlement. Parmi les modifications majeures apportées à cet article par les députés et sénateurs, qui ont adopté de façon définitive le projet de loi respectivement les 26 et 27 février 2014, le rythme d'alimentation du CPF est accéléré, permettant ainsi l'acquisition des 150 heures de plafond en un peu plus de 7 ans ; l'opposabilité est précisée et l'abondement correctif porté à 130 heures pour les salariés à temps partiels, contre 100 heures pour les autres. Attaché à la personne tout au long de sa carrière, le CPF se substituera au DIF (droit individuel à la formation) à compter du 1er janvier 2015.

Lire la suiteLire la suite
Neuf entreprises sur dix de plus de 250 salariés dépensent davantage pour la formation que l'obligation légale (Demos)

Près de 4 entreprises sur 10 de plus de 250 salariés consacrent plus de 4 % de leur masse salariale à la formation, indique le groupe Demos dans son enquête publiée jeudi 12 décembre 2013 sur l'externalisation de la formation en 2013. En outre, alors que la négociation sur la formation professionnelle achoppe actuellement sur la question du financement, l'étude indique qu'une majorité d'entreprises dépense davantage que la contribution légale (1,6 % pour les 20 salariés et plus actuellement). Par ailleurs, si la part des dirigeants d'entreprise insatisfaits de l'exploitation des fonds de la formation par les Opca diminue par rapport à 2011, 62 % estiment encore que leur taux de récupération n'est pas optimal. La fonction formation est aussi perçue de plus en plus comme une fonction stratégique, relève l'étude.

Lire la suiteLire la suite