Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

P. Jamet (CGE) : "Certaines Comue sont parties pour être moins collectives, moins diverses et moins riches que les PRES"

"Force est de constater que les écoles sont globalement impactées de manière négative par les initiatives législatives et réglementaires récentes, et qu’elles peinent à faire entendre leur voix dans les débats actuels", estime Philippe Jamet, président de la CGE, dans une interview à AEF portant sur la structuration en cours des Comue, le 17 avril 2014. "On n’a pas créé assez de confiance entre les acteurs avant de faire ces rapprochements et l’on a clairement privilégié une composante particulière du système de l’enseignement supérieur. Résultat, certaines Comue sont parties pour être moins collectives, moins diverses et, au final, moins riches que les PRES auxquels elles succèdent", dit-il. Philippe Jamet détaille aussi les risques qu’il perçoit dans la coordination de l’offre de formation par les Comue, ainsi que dans la logique territoriale qui sous-tend ces regroupements.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi