Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les institutions européennes vulnérables à la corruption selon un rapport de Transparency International

L’association Transparency International publie, jeudi 24 avril 2014, son rapport "système d’intégrité de l’UE" évaluant la vulnérabilité des institutions de l’Union européenne à la corruption. Le rapport souligne l’existence "de règles et de pratiques en ligne avec les meilleurs standards internationaux en matière de service public et de redevabilité" mais pointe la mauvaise mise en œuvre des règles en matière d’éthique, de transparence et de contrôle des fonds publics. L’ONG dresse une liste de douze recommandations pour améliorer la réponse de l’UE à la corruption, comme l’exclusion aux appels d’offres des institutions de l’UE des entreprises coupables de corruption. Elle plaide également pour l’institution d’un procureur européen, disposant de larges pouvoirs pour lutter contre la corruption transnationale.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La Cour des comptes européenne pointe les manquements du premier rapport anticorruption de l'UE

La Cour des comptes européenne écrit, jeudi 10 avril 2014, une lettre à la Commission européenne dans laquelle elle pointe les manquements de son rapport "anticorruption de l'UE", publié en février 2014. L'auditeur externe estime que le rapport est trop descriptif et demande le développement de données "exhaustives, actualisées et exactes" ainsi que d'évaluations indépendantes. Le "rapport anticorruption de l'UE" est le premier de la Commission européenne, qui s'est engagée en 2011 à faire un bilan tous les deux ans de la lutte contre la corruption.

Lire la suiteLire la suite
Corruption : les conditions d’agrément des ONG pour agir en justice précisées par décret

Un décret du 12 mars 2014 publié au Journal officiel du vendredi 14 mars précise les modalités d’agrément des associations de lutte contre la corruption "en vue de l’exercice des droits reconnus à la partie civile". Selon les nouvelles dispositions de la loi sur la fraude fiscale parue en novembre 2013 en effet, les associations anti-corruption se sont vues reconnaître le droit d’agir en justice pour un certain nombre d’infractions. Une mesure qui avait été saluée lors de son adoption par l’ONG Transparency International France.

Lire la suiteLire la suite
La Commission européenne invite la France à renforcer ses ressources « pour enquêter sur les affaires de corruption »

La France doit porter une « attention accrue » au « suivi de la mise en œuvre de la loi tendant à protéger l'indépendance opérationnelle des procureurs et [à] la poursuite des efforts actuellement consentis pour consolider davantage leur indépendance statutaire ». C'est ce qu'indique le chapitre consacré à la France, dans le premier rapport anti-corruption de l'Union européenne, publié lundi 3 février 2014. La Commission invite aussi la France à apprécier un « besoin éventuel de ressources supplémentaires pour enquêter sur les affaires de corruption, poursuivre et juger les auteurs de faits de corruption ». Selon le rapport, la corruption « n'épargne aucun État membre » et « coûte près de 120 milliards d'euros par an à l'économie de l'Union européenne ».

Lire la suiteLire la suite
Corruption : la France se situe à la 22e place du classement 2013 de Transparency International

La France arrive au 22e rang du classement de Transparency International, publié mardi 3 décembre 2013, soit à la même place que l'année dernière. L'IPC (indice de perception de la corruption) évalue 177 pays en fonction de la perception du niveau de corruption affectant leur administration publique et classe politique, et de la volonté politique de lutter contre la corruption. Le Danemark et la Nouvelle-Zélande sont tous deux au premier rang du classement. Les plus mauvais élèves sont l'Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie. Transparency International France sort le même jour son rapport sur la transparence de la vie publique française.

Lire la suiteLire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Corruption : avec les lois anglo-saxonnes, l'attitude des entreprises a « radicalement changé » (D. Lebègue, TI)
Lire la suite