Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°479788

Des associations de patients réclament l'abrogation d'un arrêté liant prise en charge et observance d'un traitement

Plusieurs associations de patients réclament, jeudi 24 avril 2014, l'abrogation définitive d'un arrêté pris par le ministère de la Santé qui liait pour la première fois la prise en charge par l'assurance maladie d'un traitement, en l'occurrence celui de l'apnée du sommeil, à l'observance dudit traitement. Le traitement visé par l'arrêté consiste à appliquer un masque facial propulsant de l'air sous pression dans les voies respiratoires de façon à empêcher les micro-coupures de la respiration durant le sommeil. L'air pressurisé empêche les voies aériennes supérieures de se fermer. L'arrêté daté du 22 octobre 2013 a été attaqué et annulé en février dernier par le Conseil d'Etat. [im]Patients Chroniques et Associés et le groupe interassociatif TRT5 (Traitements & Recherche Thérapeutique) en réclament aujourd'hui l'abrogation définitive.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Au JO du mercredi 23 avril 2014 pour la protection sociale

Lire la suiteLire la suite
Un rapport parlementaire passe au crible les enjeux sociétaux, éthiques et économiques de la « médecine de précision »

L'essor de la « médecine de précision », expression préférée par l'OPECS (Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques) à celle de « médecine personnalisée », ses enjeux à dix ou quinze ans en termes scientifiques, technologiques, éthiques, de formation et médico-économiques sont passés au crible d'un rapport publié mercredi 22 janvier 2014 par les députés Alain Claeys (SRC, Vienne) et Jean-Sébastien Vialatte (UMP, Var). Ce document de 160 pages, examiné mardi par la quarantaine de parlementaires de l'OPECST, formule plusieurs recommandations de nature à « préparer les institutions françaises au changement de paradigme induit par la médecine personnalisée dans l'approche de la maladie et du traitement. » Le rapport pointe notamment l'impact qu'aura sur le système solidaire de santé publique l'envolée des prix des traitements ciblés coûteux.

Lire la suiteLire la suite
Aux JO du vendredi 1er novembre et dimanche 3 novembre pour la protection sociale

Lire la suiteLire la suite
Bourgogne : l'ARS reconduit sur 5 ans le financement du programme prévention santé seniors

Faire de la prévention un levier majeur pour le « bien vieillir » : c'est l'objectif de l'Agence régionale de santé Bourgogne (ARS) qui, sur le fonds d'intervention régional (doté de 500.000 euros par an), réserve 340.000 euros au programme « prévention santé seniors ». Ce financement, annuel est pérennisé avec la signature officielle, lundi 16 septembre 2013 à Quetigny (Côte-d'Or), du « contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens » 2013-2017. Le programme « prévention santé seniors » associe aujourd'hui tous les acteurs de la prévention auprès des personnes âgées. Depuis 2008, il a permis de toucher près de 10.000 personnes qui, âgées en moyenne de 72 ans, ont participé à l'un des cinq ateliers proposés (mémoire, équilibre, alimentation, médicaments, bien vieillir). Pour évaluer les bénéfices de ces ateliers, une étude a été confiée à Francis Nock Consultants. Elle révèle notamment que « 75 % des participants confirment qu'ils ont changé leur comportement ».

Lire la suiteLire la suite
L'assurance maladie veut rationaliser les dépenses de dispositifs médicaux

L'assurance maladie va "sensibiliser, dans le cadre de son programme de maîtrise médicalisée, prescripteurs et patients pour s'assurer que les dispositifs médicaux sont prescrits et utilisés dans les indications prévues", annonce la Cnamts, ce jeudi 6 décembre 2007. Il s'agira, dans un premier temps, de mener des actions concernant la prescription des lits médicalisés, des appareils de traitement de l'apnée du sommeil et des stents coronaires (implants vasculaires), et, dans un second temps, d'actions pour l'utilisation appropriée des produits d'auto-contrôle du diabète et de nutrition orale. Depuis plusieurs années, la croissance des dépenses de dispositifs médicaux est "soutenue", avec une moyenne de +10% par an en moyenne sur la période 2000-2006 (contre +6% pour les médicaments), soit une contribution à hauteur de 15% à la croissance des soins de ville en 2006.

Lire la suiteLire la suite