Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Je supplie les multinationales et leurs sous-traitants de nous indemniser" (Shila Begum, rescapée du Rana Plaza)

Shila Begum, 25 ans, travaillait en tant qu’ouvrière textile au sixième étage du Rana Plaza quand ce bâtiment de huit étages situé en banlieue de Dacca au Bangladesh s’est effondré le 24 avril 2013, faisant plus de 1 100 morts. AEF l’a rencontrée le 7 avril 2014, à l’occasion d’une campagne des associations Peuples solidaires et du collectif Éthique sur l’étiquette appelant les marques Benetton, Auchan et Carrefour à contribuer au fonds d’indemnisation des victimes. Ce fonds, lancé en décembre 2013, a reçu à ce jour 15 millions de dollars, contre les 40 millions qui ont été estimés nécessaires pour indemniser en totalité (chômage et frais de santé) les familles des victimes et les milliers de blessés. Si le fonds n’est pas abondé à ce niveau, les victimes recevront a minima 645 dollars, ce qui est insuffisant pour cette jeune mère qui a perdu l’usage de son bras droit, témoigne-t-elle.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir