Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Formations éligibles au CPF : les Urof appellent partenaires sociaux et pouvoirs publics à respecter l'esprit de l'ANI

La Fédération nationale des Urof (Unions régionales des organismes de formation) appelle, dans un communiqué diffusé le 20 mars 2014, les partenaires sociaux et les pouvoirs publics à maintenir l'accès au socle de connaissances et de compétences parmi les formations éligibles au CPF (compte personnel de formation). Les prestataires de formation répondant essentiellement à la commande publique interviennent pour demander le respect de la "philosophie de l'ANI (accord national interprofessionnel)" du 14 décembre 2013 sur la formation professionnelle, alors que le groupe quadripartite État-régions-partenaires sociaux, qui prolonge ses travaux, doit se réunir le 2 avril prochain. À cette occasion, il doit notamment formuler des "propositions de méthode pour l'élaboration des listes de formations éligibles" au compte personnel.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Groupe quadripartite sur la formation : la version finale de la synthèse des travaux est arrêtée

Arrêtée le 20 décembre 2013, suite à la dernière réunion du groupe quadripartite sur la formation qui s'est tenue la veille (AEF n°471763), la « synthèse des débats » de cette concertation entre l'État, les régions et les partenaires sociaux devrait être envoyée au ministre du Travail cette semaine (AEF n°471732). Si les chapitres consacrés au compte personnel de formation ne présentent pas d'évolutions majeures par rapport à la version précédente, examinée lors de la réunion du 10 décembre, ce document final détaille davantage la gouvernance quadripartite au niveau régional et contient un chapitre sur le CEP (conseil en évolution professionnelle), autre sujet de concertation au sein du groupe quadripartite.

Lire la suiteLire la suite