Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Espé Toulouse : le redéploiement de postes vers l'université oppose l'administrateur provisoire au président du Mirail

Pour sa première rentrée, l'Espé de l'académie de Toulouse accueille 30 % d'étudiants de plus que l'ancien IUFM, annonce François Grèzes-Rueff, administrateur provisoire de l'école, à AEF le 18 septembre 2013. « Un objectif que nous pensions atteindre d'ici trois-quatre ans », précise-t-il. Or, selon lui, l'université Toulouse-II Le Mirail, à laquelle est rattachée l'école (1), veut diminuer les moyens budgétaires 2014 alloués à l'école. Cette démarche est « choquante et illégitime », estime-t-il. « L'encadrement de l'Espé est très bon, très nettement supérieur à la moyenne de l'université », répond Jean-Michel Minovez, président du Mirail, le 24 septembre. Il demande au MESR qu'une inspection générale soit diligentée pour « travailler sur la question des moyens » de l'Espé. Par ailleurs, une intersyndicale des personnels de l'Espé (2) appelle à une journée de grève le 26 septembre 2013.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
URGENT. Espé : les arrêtés d'accréditation sont publiés au JO. Une habilitation pour un an seulement dans cinq Espé.

Les 27 arrêtés d'accréditation des Espé (écoles supérieures du professorat et de l'éducation) sont publiés au Journal officiel du 31 août 2013 (AEF n°183391). Toutes les Espé sont accréditées à compter du 1er septembre 2013 pour la durée prévue par la loi, c'est-à-dire jusqu'à la fin du contrat quinquennal qui lie l'université intégratrice à l'État. L'accréditation de l'Espé emporte habilitation à délivrer les diplômes de master MEEF. Toutefois, cinq Espé sont habilitées à délivrer les masters MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) pour un an seulement. C'est le cas de Grenoble, Lyon, Toulouse, Paris et Versailles. Les autres Espé sont habilitées jusqu'à la fin de la durée de leur accréditation. Huit Espé bénéficient par ailleurs d'un accompagnement spécifique la première année et devront fournir des informations complémentaires. Enfin, 20 Espé proposeront dès la rentrée 2013 la 4è mention du master MEEF « pratiques et ingénierie de la formation ».

Lire la suiteLire la suite
Huit Espé recevront un suivi spécifique la première année mais aucune ne sera accréditée de manière provisoire

« Huit Espé bénéficieront d'un accompagnement spécifique (les 3 Espé Antilles-Guyane, Grenoble, Lyon, Toulouse, Paris, Versailles) sans que cela n'affecte leur durée d'accréditation », indique la Dgesip à AEF, jeudi 25 juillet 2013 (AEF n°185270). Ces écoles devront, au cours de l'année, apporter aux ministères un complément d'information, indiquera l'article 4 de leur arrêté d'accréditation. Plus largement, d'autres dossiers d'Espé « devront être revus dans l'année notamment pour les mentions 'pratiques et ingénierie de la formation', différées à la demande des établissements », indique un document de la Dgesip présenté au Cneser du 16 juillet, qui détaille la durée d'accréditation de chaque Espé et liste les parcours proposés à la rentrée 2013. La Dgesip précise aussi à AEF les missions de « l'observatoire » et du « comité de suivi » créés en septembre 2013.

Lire la suiteLire la suite
L'Espé de Toulouse sera une composante de Toulouse-II jusqu'en 2015, puis rattachée à la future communauté d'universités

Le dossier d'accréditation de l'Éspé (École supérieure du professorat et de l'éducation) de Toulouse propose une solution en deux temps, indique le dossier d'accréditation daté du 4 juillet 2013 et dont AEF a eu copie. De septembre 2013 à septembre 2015, l'Espé sera d'abord une composante de l'université Toulouse-II Le Mirail qui gère aujourd'hui l'IUFM et à partir du 1er septembre 2015, elle sera intégrée à la future communauté d'universités du site de Toulouse. Après plusieurs mois de discussions, plusieurs scenarii et malgré la volonté de faire de l'Espé une « véritable école de site », les acteurs toulousains ont donc trouvé un accord sur ce dossier que tous qualifient de « compliqué », dans la soirée de mercredi 3 juillet 2013.

Lire la suiteLire la suite