Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

La « non-sélectivité de l'université » n'est pas une anomalie (ouvrage de deux sociologues)

« L'association ‘sélectif = attractif' et son corollaire ‘non sélectif = non attractif' » ne résiste « ni à la mise en perspective historique, ni à la comparaison entre filières » : c'est la démonstration de l'ouvrage « L'université n'est pas en crise », écrit par deux sociologues et maîtres de conférences, Sophie Orange et Romuald Bodin (1). La sélection à l'entrée dans l'enseignement supérieur ne constitue « pas une barrière magique qui place de fait les filières concernées du côté de l'élite et garantit l'excellence de leurs publics ». Le meilleur candidat n'est pas forcément celui qui a les meilleurs résultats. La sélection sert avant tout à « homogénéiser » le public. Non sélective à l'entrée, l'université permet « des trajectoires improbables ». Mais « la tentation de la sélection » y fait cependant son chemin.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les parcours diversifiés en licence seront « plus sélectifs » (Terra Nova)

« S'il y a diversification, c'est bien que certains parcours de licence seront plus exigeants, et donc (…) plus sélectifs ! », indique Terra Nova dans une note sur l'autonomie des universités, publiée vendredi 4 octobre 2013. Cette idée de parcours diversifiés en licence est une « perspective intéressante » de la loi ESR. Le think tank prend aussi position sur les priorités d'accès des bacheliers technologiques en IUT et des bacheliers professionnels en STS, qui ne devront pas se contenter d'être « des mesures cosmétiques ». Cette note aborde aussi l'accréditation, dont la mise en oeuvre est « un enjeu crucial ». Elle évoque par ailleurs la mise en place des communautés d'universités et établissements (AEF n°461564).

Lire la suiteLire la suite
L'Unef pointe 27 établissements sélectionnant illégalement en licence. La CPU ne trouve pas absurde l'idée de prérequis

L'Unef publie pour la première fois un « palmarès des licences sélectives illégales » dans 27 établissements (1), lundi 22 juillet 2013, en même temps que son neuvième « palmarès » des établissements pratiquant des frais d'inscription illégaux (AEF n°185009). « Ces pratiques sélectives poussent les étudiants sans solution dans les bras du secteur privé », estime l'organisation étudiante, exigeant « la garantie effective pour chaque bachelier de pouvoir s'inscrire dans la filière de son choix ». Pour la CPU, « les universités ont pour vocation de faire réussir les étudiants, pas de les accueillir dans de mauvaises conditions ». Le MESR rappelle dans un communiqué de presse « la priorité » que constitue la réussite étudiante dans la loi ESR, mais n'évoque pas directement la sélection.

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Un groupe de travail missionné par la Dgesip propose de modifier la loi pour créer deux accès à l'université, de droit et sélectif

« Seule une modification de la loi pourrait permettre de concilier » « d'une part, le principe intangible de l'accès de droit pour tout nouveau bachelier à l'université » et, « d'autre part, la possibilité pour les universités de créer, à côté des parcours accessibles à tous, des parcours sélectifs ou réservés ». C'est ce qu'indique une « note d'étape sur l'architecture des formations post-baccalauréat et l'accès des bacheliers aux études supérieures » rédigée par Claude Jolly, ancien adjoint au chef du service de la stratégie de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle à la Dgesip, qui coordonne un groupe de travail sur le post-baccalauréat (1). Il s'agit d' « une mission confiée par la Dgesip », Simone Bonnafous, dans une lettre du 5 octobre 2012. La réflexion de ce groupe porte principalement sur l'amélioration « de la cohérence, la lisibilité et la qualité de l'offre » et sur les « conditions d'une meilleure orientation ». La note d'étape a été présentée au Comité de suivi licence du 29 novembre 2012 et les auteurs y précisent que si ces « orientations » « devaient être retenues », « il conviendrait d'approfondir et de vérifier la faisabilité des différentes préconisations qui ne sont ici qu'esquissées ».

Lire la suiteLire la suite