Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Retraites complémentaires : Jean-Paul Bouchet (CFDT) élu président de l'Agirc, Frédéric Agenet (Medef) vice président

Jean-Paul Bouchet, secrétaire général de la CFDT cadres, a été élu président du Conseil d’administration de l’Agirc lors du Conseil d’administration de la caisse complémentaire de retraite des cadres, jeudi 13 mars 2014. Jean-Paul Bouchet, âgé de 58 ans et vice-président de la caisse depuis 2012, succède à Philippe Vivien (Medef) selon le principe de l’alternance de la présidence entre le collège des employeurs et celui des salariés. Frédéric Agenet (Medef) a été élu vice-président, représentant du collège des employeurs. Au cours de la même réunion, les administrateurs de l’Agirc ont validé le maintien de la valeur de service du point Agirc à 0,4352 €, soit un montant identique à celui défini en avril 2013 (comme à l’Arrco) en application des dispositions de l’accord du 13 mars 2013.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Retraites complémentaires Agirc-Arrco : le détail de l'accord trouvé par les partenaires sociaux

Les organisations syndicales et patronales ont trouvé un accord mercredi 13 mars 2013 dans la soirée, sur l'avenir des régimes de retraites complémentaires. À l'issue de la 7ème séance de négociations, les partenaires sociaux sont tombés d'accord pour augmenter les ressources des régimes Agirc-Arrco par une hausse du « taux contractuel » de cotisations retraite (générateur de droits futurs pour les salariés) de 0,1 point en 2014 (0,06 point pour les employeurs et 0,04 point pour les salariés) et à nouveau en 2015. L'accord prévoit également une désindexation des pensions sur trois années (2013, 2014 et 2015). Concrètement, la valeur du point progressera moins vite que l'inflation et ce, de manière plus prononcée pour les cadres. Les retraites versées au titre de l'Agirc seront revalorisées au 1er avril 2013 de 0,8 % , soit une augmentation moyenne annuelle de 1,7 %, tandis que les pensions versées au titre de l'Arrco seront revalorisées de 0,5 %, soit une augmentation moyenne annuelle de 0,95 %. « Pour les exercices 2014 et 2015, la valeur du point des régimes Agirc et Arrco évoluera en fonction de l'évolution moyenne annuelle des prix hors tabac, moins 1 point, sans pouvoir diminuer en valeur absolue », précise le texte. A l'issue de la négociation, trois organisations syndicales - la CFDT, la CFTC et FO - laissaient entendre qu'elles signeraient l'accord.

Lire la suiteLire la suite
Négociation Agirc-Arrco : le patronat accepte une hausse des cotisations

Dans le projet d'accord présenté aux organisations syndicales ce mercredi 13 mars 2013, au démarrage de l'ultime séance de négociation sur l'avenir des retraites complémentaires (AEF n°194066), le Medef accepte d'augmenter les taux contractuels de cotisations qui produisent des droits futurs pour les salariés. Il propose de porter au 1er janvier 2014 les taux contractuels obligatoires de cotisations de l'Arrco à 6,10 % sur la tranche 1 (contre 6 % actuellement), et à 6,20 % au 1er janvier 2015. Sur la tranche 2, le taux passerait de 16 % à 16,10 % au 1er janvier 2014, puis à 16,20 % en 2015. Quant au taux contractuel de cotisations à l'Agirc, il serait porté de 16,24 % à 16,34 % en 2014, puis à 16,44 % en 2015. Concrètement, le taux de cotisation de l'Arrco passerait, au 1er janvier 2014, de 7,5 % à 7,625 % en 2013 pour la tranche 1 et de 20 % à 20,125 % pour la tranche 2. Quant au taux de cotisation de l'Agirc, il passera de 20,3 % à 20,425 % au 1er trimestre 2014. « Cette augmentation de 0,1 point se décomposera en une hausse de 0,06 point pour les employeurs et 0,04 point pour les salariés », indique Danièle Karniewicz (CFE-CGC) lors d'une interruption de séance. Celle-ci note également que cette hausse du taux contractuel se traduira par de nouveaux droits, « ce qui est encourageant pour la suite de la négociation ». Une avancée du Medef également pointée par Pascale Coton (CFTC).

Lire la suiteLire la suite