Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La France et l'Allemagne favorables à l'objectif de 27 % d'énergies renouvelables pour le paquet énergie-climat 2030

Le conseil des ministres franco-allemand décide, mercredi 19 février 2014, de renforcer la coopération de la France et de l'Allemagne sur la transition énergétique. Cette coopération se traduit par la mise en place d'un groupe de haut niveau bilatéral sur le sujet, la création d'une plateforme rassemblant l'Ademe, son homologue allemand Dena, l'office franco-allemand pour les énergies renouvelables, des organismes de recherche et des institutions financières, travaillant en priorité sur les réseaux de transport d'électricité, le stockage de l'électricité, le développement de l'hydrogène et du solaire. La France et l'Allemagne adoptent en outre leur position commune sur le paquet énergie-climat 2030 : elles soutiennent un objectif contraignant de réduction d'au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre et un objectif d'au moins 27 % de sources d'énergies renouvelables dans la consommation énergétique au niveau européen.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Allemagne : les principaux points de l'accord de coalition entre la CDU, la CSU et le SPD en énergie et environnement

Les partis conservateurs de la CDU (Union chrétienne-démocrate) emmenée par la chancelière sortante Angela Merkel et de la CSU (Union chrétienne-sociale), emmenée par Horst Seehofer, et le Parti social-démocrate de Sigmar Gabriel, tous trois arrivés en tête des élections législatives du 22 septembre 2013 (AEF n°181945) sont parvenus à un accord de coalition dans la nuit de mercredi 26 à jeudi 27 novembre 2013 à Berlin, au terme de plusieurs semaines de négociations. L'accord, d'une longueur de 185 pages, comporte un chapitre dédié au « virage énergétique » (« Energiewende ») pris par le pays en 2011, à la suite de l'accident nucléaire de Fukushima et comporte plusieurs objectifs sur le plan national et européen, en matière d'énergies renouvelables, d'efficacité énergétique et de changement climatique. L'accord « freine le virage énergétique », selon l'analyse de plusieurs quotidiens allemands et d'ONG environnementales. Pour la fédaration patronale allemande (BDI), la coalition « a raté sa chance de tracer un avenir pour l'Allemagne »

Lire la suiteLire la suite
Transition énergétique : les investissements estimés à 530 milliards d'euros en Allemagne et au Royaume-Uni

Les besoins en investissements de l'Allemagne et du Royaume-Uni dans les programmes de transition énergétique s'élèvent à 530 milliards d'euros d'ici à 2030, dont 400 milliards d'euros pour le seul projet allemand. Quant à l'Espagne, elle doit faire face à une dette cumulée de son secteur électrique de 26 milliards d'euros. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par l'école de commerce HEC-Paris et le cabinet de conseil en transformation des entreprises Kurt Salmon, et présentée lundi 25 novembre 2013, lors d'une journée organisée par l'entreprise Total sur « la transition énergétique et les perspectives internationales ». Intitulée « Transition énergétique : quels investissements pour quelle compétitivité ? », l'étude compare les stratégies des trois pays européens représentant 40 % de la consommation pétrolière de l'UE et dresse le bilan d' « approches distinctes » en matière de financement et de stratégie économique.

Lire la suiteLire la suite