Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Écoles de commerce : le nombre d'inscrits aux concours BCE et Ecricome continue à augmenter, pas celui des boursiers

10 240 étudiants de classes préparatoires économiques et commerciales, technologiques et littéraires se sont inscrits pour la session 2014 du concours BCE (banque commune d'épreuves), qui réunit 26 écoles (1), soit 5,24 % de plus qu'en 2013. Ils sont 8 410 à présenter l'autre concours après prépa, celui des 3 écoles Ecricome (Neoma business school, Kedge business school, ICN), soit 3,7 % de plus qu'en 2013 (AEF n°194068). Ces taux d'augmentation sont légèrement plus faibles que pour la session 2013 (+6,53 % et +5,2 %). Dans le même temps, le taux de boursiers parmi ces inscrits reste stable : ils représentent 25,4 % des candidats à la BCE (25,6 % en 2013) et 27,6 % à Ecricome (27,5 % en 2013). En termes de filières d'origine, les plus fortes dynamiques se situent dans les options économique et technologique des CPGE commerciales, tandis que les candidats des voies littéraires sont moins nombreux qu'en 2013.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Écoles de commerce : les inscriptions aux concours BCE et Ecricome augmentent de 6,5 % et 5,2 % en 2013 et le taux de boursiers se stabilise

Le nombre d'étudiants de classes préparatoires économiques, technologiques et littéraires inscrits aux concours des 22 écoles de commerce de la BCE (1) et des cinq Ecricome (2) augmente respectivement, entre 2012 et 2013, de 6,5 % et de 5,2 %, annoncent les deux banques d'épreuves fin février. L'année dernière, elles avaient toutes les deux enregistré une faible baisse des candidatures (AEF n°220389 et n°220334). En valeur absolue, le nombre de candidats en 2013 s'établit à 9 730 pour la BCE et à 8 137 pour Ecricome. Ces chiffres sont liés au « bon remplissage des classes préparatoires dans toutes les voies », souligne la BCE, qui ajoute que « les effectifs de première année sont également prometteurs pour les futurs concours 2014 ». Pour rappel, ces banques d'épreuves ont été affectées par le retrait de plusieurs écoles cette année, avec la création de France business school (AEF n°202935) : les ESC d'Amiens, Bretagne Brest et Clermont se sont retirées de la BCE, tandis que l'Escem Tours-Poitiers ne recrute plus via le concours Ecricome. Au total, en 2013, les élèves de CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) seront donc plus nombreux à se répartir sur moins d'écoles au travers de ces deux banques d'épreuves.

Lire la suiteLire la suite
Écoles de commerce : France business school remplace le concours d'entrée par un mode de recrutement inspiré des pratiques d'entreprises

« Nous avons mis au point une méthodologie précise et professionnelle, calquée sur les processus de recrutement des jeunes diplômés par les entreprises », indique Mireille Lefébure, directrice du « centre de développement des talents » de FBS (France business school) (1), mardi 29 janvier 2013, lors d'une présentation du nouveau dispositif de recrutement de l'école, qui remplacera le concours d'entrée traditionnel à partir du 13 mars prochain (AEF n°202935). Ce dispositif, qui s'adresse à tout étudiant de niveau bac+2, repose sur une phase d'inscription avec constitution d'un dossier, puis sur une journée de tests et de mises en situation. Il a été conçu avec l'assistance de Cubiks, un cabinet de conseil en ressources humaines spécialisé dans l'évaluation des compétences (2). « C'est la première fois que nous avons une telle demande de la part d'une école : identifier en amont, chez un jeune étudiant, le potentiel pour devenir un collaborateur d'entreprise. Jusqu'ici, nous intervenions plutôt en aval des cursus, dans la phase d'accompagnement des futurs diplômés vers l'emploi », explique Gwladys Muller, responsable des outils d'évaluation chez Cubiks.

Lire la suiteLire la suite
Écoles de commerce : les candidatures au concours Ecricome 2012 baissent de 1,4 %

Les inscriptions des élèves de CPGE au concours des six écoles Ecricome (1) pour la session 2012 baissent de 1,4 % par rapport à 2011, avec un total de 7 736 candidats, indique l'association mardi 28 février 2012, soit quasiment la même proportion que celle annoncée par la BCE (Banque commune d'épreuves, qui regroupe 25 écoles), à -1,45 % (AEF n°220389). L'année dernière, les écoles Ecricome avaient enregistré une faible augmentation des candidatures (+0,4 %), après deux années de hausse (+4,4 % en 2010 et +2,3 % en 2009). Pour l'association Ecricome, ces résultats sont à mettre en relation avec la baisse de 4,3 % des effectifs en CPGE entre 2011 et 2012.

Lire la suiteLire la suite
Écoles de commerce : les inscriptions au concours 2012 de la BCE baissent de 1,45 %

Le nombre d'élèves de CPGE inscrits au concours des 25 écoles de commerce réunies au sein de la BCE (Banque commune d'épreuves) atteint 9 134 en 2012, contre 9 268 en 2011 (en baisse de 1,45 %). L'année dernière, la baisse des candidatures à la BCE avait été de 1,77 % (AEF n°247706), tandis qu'entre 2009 et 2010, ce chiffre avait augmenté de 1,66 % (AEF n°275479). Le nombre total de candidatures aux 25 écoles, quand on les cumule, diminue de 2,18 %, s'établissant à 95 862, contre 97 994 en 2011, ce qui traduit une baisse du nombre d'écoles présentées en moyenne par chaque étudiant.

Lire la suiteLire la suite