Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Droits de l'homme : Vigeo publie une étude sur le travail des enfants dans quatre secteurs

Vigeo publie, mardi 25 février 2014, une étude intitulée « Les défis de la lutte contre le travail des enfants dans les chaînes d'approvisionnement complexes », qui porte particulièrement sur les secteurs des mines, de l'alimentation, du tabac et de la vente au détail. L'agence d'évaluation extrafinancière analyse la mise en œuvre des engagements et les risques encourus par les entreprises (1), présente des études de cas et des exemples de bonnes pratiques relatifs aux moyens préventifs destinés à réduire les risques liés au travail des enfants. « Il y a plusieurs façons de minimiser les risques comme des politiques dédiées, un soutien local, une cartographie de la chaîne d'approvisionnement de ses risques et de ses parties prenantes affectées, le reporting et les mécanismes de plainte, ainsi que les audits de fournisseurs », précise Vigeo.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Droits de l'homme : des ONG lancent une campagne de lutte contre le travail des enfants dans l'industrie du chocolat

Plusieurs ONG, dont La déclaration de Berne (Suisse), lance une campagne internationale de lutte contre le travail des enfants et le travail forcé dans l'industrie du chocolat, intitulée « 10 Campaign », en septembre 2011, dix ans après la signature du protocole Harkin-Engel. Cette initiative volontaire, sous la forme de six actions, vise à éliminer les pires formes de travail des enfants et le travail forcé, et à améliorer les conditions de travail précaires dans le secteur du cacao ». La campagne se base sur les conclusions d'un rapport de l'université de Tulane (Louisiane, États-Unis), mandatée pour documenter la mise en œuvre du protocole, qui « constatait qu'aucun des six objectifs n'avait été pleinement rempli ». Les ONG demandent « aux gouvernements des pays importateurs de mettre en œuvre des lois afin de remédier à cette situation intolérable ».

Lire la suiteLire la suite