Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°476428

La Banque Postale : un accord prévoit que le télétravail ne peut s'exercer qu'à la demande du salarié

La Banque Postale met en place, à son tour, le télétravail au sein de ses différentes entités avec la signature d'un « accord portant sur le télétravail au sein de l'UES Banque Postale », le 10 janvier 2014. Le texte a été signé pour deux ans par les quatre syndicats représentatifs de l'UES (CFDT, CGT, FO et SNB CFE-CGC). De source syndicale, la négociation d'un accord sur le télétravail a été envisagée par le groupe dès 2007, mais c'est la signature de l'accord du groupe La Poste sur le télétravail, le 25 juin 2013 (AEF n°186051), qui a permis l'ouverture effective de la négociation. Parmi les modalités d'organisation définies dans l'accord, les signataires prévoient deux rythmes de télétravail possibles pour les salariés volontaires : un rythme hebdomadaire avec un maximum de deux jours télétravaillés par semaine et un rythme mensuel avec jusqu'à quatre jours télétravaillés consécutifs, au maximum.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Europ Assistance signe un accord unanime autorisant jusqu'à trois jours de télétravail hebdomadaires

L'expérimentation du télétravail chez Europ Assistance, lancée en 2011 par la signature d'un accord, a convaincu les partenaires sociaux de l'entreprise : ils ont signé à l'unanimité, le 24 décembre 2013, un nouvel accord à durée indéterminée. Le texte, qui s'applique à l'ensemble de l'UES Assistance, permet aux salariés de télétravailler jusqu'à trois jours par semaine, voire quatre jours sur dérogation. De plus, il prévoit une prise en charge intégrale et non plafonnée des frais réels liés au télétravail. Enfin, il autorise le CHSCT et les « autorités administratives compétentes » à accéder au domicile du télétravailleur.

Lire la suiteLire la suite
En 2013, les trois quarts des salariés déclaraient pratiquer le télétravail (Bouygues Telecom / IDC)

Plus de 7 salariés sur 10 (74 %), déclaraient pratiquer le télétravail en 2013, 28 % indiquant qu'ils y ont recours de manière intensive, et 64 % de façon encadrée, selon la troisième édition de l'Observatoire Bouygues Télécom / IDC consacré au télétravail et à « l'ultramobilité », dont les résultats sont publiés mardi 28 janvier 2014 (1). Le télétravail représente 23 % du temps de travail en 2013, contre 20 % en 2012. De même, les salariés multiplient les occasions de pratiquer le télétravail en 2013 : télétravail à domicile pendant les heures de bureau (+13 % en un an) ou en dehors des heures de bureau (+4 %), télétravail pendant les temps de transport domicile-entreprise (+9 %) ou encore lors des déplacements hors site de rattachement (+10 %).

Lire la suiteLire la suite
Le refus d'un cadre de renoncer à un télétravail qui n'a pas été formalisé peut justifier un licenciement

Est fautif le refus d'un cadre travaillant pour partie à son domicile de travailler au siège de la société, dès lors que ce télétravail n'a fait l'objet d'aucun avenant au contrat de travail ou accord avec l'employeur. C'est ce que retient la chambre sociale de la Cour de cassation dans un arrêt du 18 décembre 2013 qui valide le licenciement pour faute grave d'un directeur commercial ayant refusé de renoncer à un télétravail informel, jugeant que ce refus constitue une insubordination.

Lire la suiteLire la suite
Siemens généralise l'accès au télétravail dans le cadre de la réorganisation de ses espaces de travail

Siemens France étend la possibilité d'accéder au télétravail à la plupart des salariés du groupe, avec la signature d'un accord sur « la mise en place du travail au domicile ». Le texte a été signé par les quatre syndicats du groupe en France (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT) le 17 décembre 2013. Ce déploiement quasi-généralisé du télétravail à domicile s'inscrit dans le cadre d'un projet de réorganisation interne des espaces de travail, appelé Siemens Office. Particularité de l'accord conclu pour une durée de deux ans : la possibilité de travailler à domicile une journée par semaine sera désormais prévue dans tous les contrats de travail des nouveaux salariés embauchés.

Lire la suiteLire la suite