Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Paris-II peut-elle rester hors Comue ? Des juristes décortiquent la loi Fioraso sur les regroupements

L'association est-elle une modalité de regroupement au même titre que la fusion ou la Comue ? Une association peut-elle accueillir plusieurs universités ? L'association est-elle une notion vraiment différente de celle de rattachement ? C'est à ces questions que sont venus répondre, jeudi 27 février 2014, deux professeurs de droit public, à l'occasion d'une réunion publique organisée par Guillaume Leyte, président de Paris-II. Ce dernier conteste notamment l'interprétation de la loi faite par le MESR soutenant que Paris-II « n'a pas d'autre solution que de rechercher une association avec une Comue en construction » (AEF n°472542). Le président de Paris-II indique que son université commence à être sanctionnée après son départ de Sorbonne Universités : « Nous ne pouvons plus émarger au plan campus et sommes exclus du CPER », affirme-t-il. Une information que dément le recteur de Paris.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Sorbonne Universités : Guillaume Leyte va demander au CA de Paris-II d'approuver « la sortie immédiate » du PRES

« Je souhaite que Paris-II Panthéon-Assas sorte immédiatement du PRES Sorbonne Universités », déclare Guillaume Leyte, président de cette université, contacté par AEF le 6 septembre 2013. Il réagit à l'élection de Thierry Tuot, conseiller d'État, à la présidence du PRES le matin même (AEF n°183039). Guillaume Leyte va convoquer le CA de Paris-II, « probablement vendredi prochain [13 septembre] », et lui demander s'il approuve cette sortie immédiate. « Si tel est le cas, je demanderai aussi un mandat pour gérer cette sortie du PRES », Paris-II ayant aujourd'hui « une piste pour rejoindre un groupement d'établissements », affirme-t-il.

Lire la suiteLire la suite