Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Fukushima : la situation « sous contrôle » mais « sous-estimée » concernant la gestion des eaux contaminées (IRSN)

Trois ans après la triple catastrophe de Fukushima où un séisme de magnitude neuf sur l'échelle de Richter suivi d'un tsunami a déclenché plusieurs accidents nucléaires en chaîne dans la centrale de Fukushima Daiichi située à 200 kilomètres au nord-est de Tokyo, les autorités japonaises continuent de mener des actions de maîtrise des installations et des rejets radioactifs et de surveillance des effets de la radioactivité sur les populations. « On peut dire qu'un travail énorme reste à faire, mais que les choses ont avancé », résume lundi 10 mars 2014 pour AEF Thierry Charles, directeur général adjoint de l'IRSN, expliquant que la situation à Fukushima est « sous-contrôle ». Mais plusieurs questions se posent notamment concernant la gestion des eaux contaminées largement « sous-estimée par Tepco mais prise en compte » par l'opérateur japonais selon lui. Charlotte Mijeon du réseau Sortir du nucléaire évoque au contraire une situation « ingérable et extrêmement inquiétante ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le gouvernement français publie un plan national « accident nucléaire ou radiologique majeur » post-Fukushima

Le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, service relevant du Premier ministre, publie lundi 3 février 2014 un plan national « accident nucléaire ou radiologique majeur », élaboré en concertation avec les ministères concernés, l'ASN, l'IRSN, les organismes d'expertise et les exploitants. Il répond à une demande du Premier ministre, à l'issue de la catastrophe de la centrale japonaise de Fukushima en mars 2011, de « conduire un travail global de planification visant à appréhender tous les aspects liés à un accident nucléaire grave survenant soit en France, soit à l'étranger, dans le cas où il y aurait un impact majeur pour notre pays ». Le plan complète les mesures des plans particuliers d'intervention existants et prend en compte des hypothèses qui nécessiteraient une réponse de l'État au niveau national. Il vise aussi à renforcer la sécurité de la population en cas d'accident grave survenant à l'étranger.

Lire la suiteLire la suite
Nucléaire : l'IRSN évalue le coût d'un accident majeur à 400 milliards d'euros, de l'ordre de 20 % du PIB

Un accident majeur d'un réacteur nucléaire typique du parc français (900 mégawatts électriques) engendrerait un coût global de « plus de 400 milliards d'euros, soit plus de 20 % du PIB français annuel », évalue l'IRSN, selon une note publiée mercredi 6 février 2013. « Le pays serait durablement et fortement traumatisé, car deux impacts se combineraient : il faudrait faire face simultanément à des conséquences radiologiques sévères sur une partie du territoire, et à de très lourdes pertes économiques, sociétales, ayant des conséquences internationales. L'Union européenne serait affectée, et l'histoire garderait pendant longtemps la mémoire de la catastrophe », détaille l'IRSN. L'institut travaille depuis 2005 sur les coûts d'un accident nucléaire, et a commencé à communiquer sur le sujet lors du forum Eurosafe, en novembre 2012, à Bruxelles.

Lire la suiteLire la suite