Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Avec les hydrocarbures de schiste, la transition énergétique « devient plus difficile à vendre » (Ufip)

La demande pétrolière française baisse de 0,7 % entre 2012 et 2013, révèle le rapport annuel de l'Ufip (Union française des industries pétrolières), rendu public mercredi 5 février 2014. L'Ufip y fait le constat d'une année 2013 marquée en France par une stabilité des prix, une industrie du raffinage en proie à une compétition américaine accrue, une hausse de 1 % de la consommation de gazole et une baisse de 3,1 % de consommation d'essence. Jean-Louis Schilansky, président de l'union, s'interroge sur la pertinence du « timing » de la transition énergétique alors que l'offre énergétique se trouve enrichie par les hydrocarbures de schiste. À ce sujet, Il s'exprime en faveur de l'exploration du sous-sol français afin d'en évaluer les potentialités et souligne que « la fracturation hydraulique n'est pas une technique sale ». L'Ufip souhaite voir aboutir en 2014 la réforme du code minier.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La loi sur la transition énergétique doit aussi être une loi de décentralisation (assises de l'énergie à Dunkerque)

« Si la loi sur la transition énergétique n'est pas une loi de décentralisation, on n'ira pas loin », estime et résume pour plusieurs intervenants, Michel Delebarre, sénateur-maire PS de Dunkerque, jeudi 30 janvier 2014, dernier jour de la 15e édition des assises de l'énergie, qui se sont tenues pendant trois jours dans sa ville. Alors que la COP 21 sera organisée à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, le texte de loi sur la transition énergétique doit être présenté en conseil des ministres au printemps. Discuté pendant l'été, il est supposé être voté avant la fin de l'année 2014. Pendant cette conférence intitulée « la loi de transition énergétique sur les rails : qu'en attendons-nous ? », le sénateur EELV Ronan Dantec explique que « la difficulté pour cette loi, c'est que c'est un objet législatif un peu nouveau (…) car il s'agit d'accompagner l'ensemble des dynamiques territoriales, en gardant une planification nationale, si ce n'est européenne ».

Lire la suiteLire la suite
Plusieurs acteurs du débat sur la transition énergétique lancent un appel pour peser sur la rédaction du projet de loi

Des associations, des collectivités territoriales, des entreprises, des organisations syndicales, mais aussi des élus politiques et des personnalités (1), qui ont participé au DNTE (débat national sur la transition énergétique) en 2013, lancent lundi 27 janvier 2014 un appel pour « peser ensemble sur la rédaction du projet de loi » qui doit être présenté en conseil des ministres au printemps prochain. À la veille du début des 15e assises de l'énergie à Dunkerque, la coalition expose ses « exigences de co-construction », fait le point sur le projet de loi transition énergétique et évoque la préparation de la conférence bancaire et financière.

Lire la suiteLire la suite
URGENT. La Commission européenne présente une série de « principes minimaux » sur les gaz de schiste

La Commission européenne présente, mercredi 22 janvier 2014, dans le cadre du paquet énergie-climat 2030, ses recommandations sur les « principes minimaux » communs aux États membres avant tout projet d'exploration et d'exploitation des gaz de schiste par technique de la fracturation hydraulique dans l'Union européenne (1). Portées par le commissaire à l'Environnement Janez Potocnik, ces recommandations exigent une étude d'impact environnemental avant tout projet et fixent le principe d'information du public sur l'utilisation des produits chimiques. Ce nouveau cadre, qui devra être appliqué par les États membres dans les six mois suivant sa parution au Journal officiel de l'UE, représente une formule plus souple et moins contraignante qu'un projet de directive, officiellement écarté par la Commission européenne pour des raisons de « rapidité d'application ».

Lire la suiteLire la suite
DÉCRYPTAGE. Le détail de la contribution climat-énergie définitivement adoptée dans la loi de finances 2014

La loi de finances 2014, définitivement adoptée par l'Assemblée nationale le 19 décembre 2013, introduit à son article 32 une mesure emblématique de la fiscalité environnementale qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2014 : nommée « composante carbone » dans la loi, appelée « contribution climat-énergie » par le gouvernement et désignée plus couramment sous le nom de « taxe carbone », elle consiste à relever les taux de TIC (taxes intérieures sur la consommation d'énergies fossiles) via une accise carbone. Son taux est fixé dans la loi à 7 euros pour 2014, 14,50 euros pour 2015 et 22 euros pour 2016. La mesure est réclamée depuis plusieurs années par les ONG environnementales, la CFDT et EELV. Elle est davantage controversée du côté du patronat, de la CGT, de l'UMP et du PS, mais a été assez peu critiquée tout le long du débat parlementaire.

Lire la suiteLire la suite
Le conseiller d'État Thierry Tuot présente au gouvernement son projet de réforme du code minier

Le conseiller d'État Thierry Tuot présente, mardi 10 décembre 2013, son projet de réforme du code minier, en présence des ministres de l'Énergie, Philippe Martin, et du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Le chantier de la réforme du code, qui sera présenté au Parlement au printemps 2014 selon le souhait du gouvernement, avait été lancé le 3 juillet 2012 par Jean-Marc Ayrault, afin de mettre le code minier en conformité avec l'ensemble des principes de la Charte de l'environnement, notamment celui d'information et de participation du public. Le projet de réforme réaffirme le principe de la compétence ministérielle pour la délivrance de permis et propose la création d'un Haut Conseil des mines chargé de rendre des avis sur saisine ministérielle ainsi que d'un schéma national minier de valorisation et de préservation du sous-sol, dont le rôle reste à définir. Le projet propose également plusieurs avancées en matière d'information et de participation du public ainsi qu'une fiscalité minière renouvelée pour les collectivités locales.

Lire la suiteLire la suite