Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Alur : la CMP maintient le principe d'une minorité de blocage sur le PLUI et la possibilité de faire de la Vefa inversée

La commission mixte paritaire, réunie mardi 11 février 2014 pour effectuer les derniers arbitrages sur le projet de loi Alur, est parvenue à un accord, peu avant 20 heures. Sur la question du transfert du PLU à l'intercommunalité, qui était le plus gros point de divergence entre députés et sénateurs après les deux lectures, les membres de la CMP ont relevé la minorité de blocage introduite par le Sénat à « 25 % des communes représentant au moins 20 % de la population ». En outre, les mesures relatives à la possibilité pour les organismes HLM de faire de la « Vefa inversée », au rattachement des OPH communaux aux EPCI ou encore à la réforme des sols pollués ont été validées. Le texte définitif doit désormais être adopté par chacune des deux chambres, les 19 et 20 février.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Alur : le Sénat adopte le texte en seconde lecture et maintient l'article relatif au PLU intercommunal

Le Sénat a achevé, vendredi 31 janvier 2014, dans l'après-midi, l'examen en deuxième lecture du projet de loi Alur avant d'adopter l'ensemble du texte lors d'un scrutin public par 176 voix contre 164. Les sénateurs ont terminé la discussion en séance publique par les articles 59 à 65 relatifs aux documents d'urbanisme. En particulier, ils ont voté sans modification l'article 63 instaurant le PLU intercommunal sauf si un quart des communes représentant au moins 10 % de la population de l'intercommunalité s'y oppose. Plus tôt dans la journée, les sénateurs ont adopté les autres articles du titre IV relatif à l'urbanisme après avoir rétabli, à l'unanimité, l'article 84 bis relatif aux sols pollués (AEF Habitat et Urbanisme n°472589). La CMP (commission mixte paritaire) sur le projet de loi est programmée pour le mardi 11 ou le mercredi 12 février 2014.

Lire la suiteLire la suite
Alur : le Sénat rétablit à l'unanimité l'article 84 bis sur la réforme des sites et sols pollués en deuxième lecture

Les sénateurs ont poursuivi, vendredi 31 janvier 2014, l'examen en deuxième lecture du projet de loi Alur. Après avoir adopté l'article 58 portant réforme du Scot dans la nuit (AEF Habitat et Urbanisme n°472638), ils ont notamment réintroduit ce vendredi, contre l'avis de la commission et du gouvernement, la possibilité de recourir au COS. En outre, ils ont rétabli à l'unanimité l'article 84 bis, relatif aux sites et sols pollués, qui avait été supprimé par l'Assemblée en deuxième lecture. À noter que plusieurs amendements du gouvernement ont été repoussés. Les débats, suspendus vers 13 heures, reprennent à 15 heures, avec l'examen des articles 59 à 67 bis, réservés jusque-là en raison de l'absence de Cécile Duflot, remplacée par François Lamy, ministre délégué à la Ville (1).

Lire la suiteLire la suite
Alur : les sénateurs suppriment en deuxième lecture l'obligation de rattachement des OPH communaux aux EPCI

Les sénateurs ont supprimé en deuxième lecture du projet de loi Alur, jeudi 30 janvier 2014 dans la soirée, l'obligation de rattachement d'un OPH communal à l'EPCI dont la commune est membre, jusqu'alors prévue au 1er janvier 2017. Ils ont par ailleurs soumis la vente HLM à des critères de performance énergétique, et, ouvert la possibilité aux EPCI compétents en matière d'habitat de créer « une conférence intercommunale du logement » chargée d'adopter des orientations en matière d'attribution, de relogement et de coopération entre bailleurs sociaux et réservataires. Les débats doivent se poursuivre vendredi 31, 97 amendements restant encore à examiner.

Lire la suiteLire la suite
Alur : le Sénat rend automatique la garantie universelle des loyers

Les sénateurs ont adopté en séance publique, jeudi 30 janvier 2014, l'article 8 du projet de loi Alur, qui instaure le mécanisme de garantie universelle des loyers. Discuté en seconde lecture depuis la veille (AEF Habitat et Urbanisme n°472725), le texte acte l'application automatique de la GUL à compter du 1er janvier 2016, et ouvre le mécanisme au bénéfice des associations d'intermédiation locative. Par ailleurs, les sénateurs laissent la possibilité à l'agence chargée d'administrer la GUL de ne pas poursuivre les locataires pour impayés, lorsque ces derniers sont en situation de « difficultés particulières économiques ou sociales ». Suspendue à 13 heures, la lecture du texte doit reprendre dans le courant de l'après-midi.

Lire la suiteLire la suite