Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Paris : Anne Hidalgo (PS) veut « rendre plus transparent l'accès au logement social »

La candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, a dévoilé, dimanche 8 décembre 2013, son programme qui confirme notamment, concernant la production de nouveaux logements ou le taux attendu de 30 % de logements sociaux en 2030, les objectifs du pacte « Logement pour tous » présenté en octobre dernier. Au-delà, pour « rendre plus transparent l'accès au logement social », elle envisage « la mise en ligne de l'offre de logements sociaux vacants » et « exigera des bailleurs sociaux 25 % d'échanges de logements entre les locataires ». Anne Hidalgo souhaite aussi développer « plusieurs éco-quartiers d'envergure », et propose plusieurs mesures pour lutter contre les nuisances sonores. Le coût de l'ensemble du programme est estimé à 7,5 milliards d'euros d'investissement sur la durée de la mandature.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Municipales : la « végétalisation de Paris », un thème commun mis en avant par Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet

Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate UMP aux élections municipales à Paris, présente, jeudi 21 novembre 2013, un plan « de réintroduction de la nature au coeur de Paris en mettant à disposition des Parisiens jusqu'à un million de nouveaux mètres carrés d'espaces verts », intitulé « Nature en ville ». Elle propose notamment l'élargissement et la création de squares, la réouverture d'espace verts, la plantation d'arbres sur les grands axes de circulation, et la « piétonisation de quelques portions de rue ». Mi-novembre, Anne Hidalgo indiquait aussi que « des objectifs ambitieux figureront dans [son] projet pour les Parisiens concernant la végétalisation de Paris », tels que la plantation de 20 000 arbres, « pour atteindre 500 000 arbres à Paris en 2020 ». Les deux concurrentes envisagent chacune un réaménagement de la petite ceinture.

Lire la suiteLire la suite
Hébergement à Paris : les premiers chiffres du 115 dans le baromètre de la Fnars. Anne Hidalgo consulte les associations

9 180 attributions d'hébergement ont été réalisées en septembre dernier par le Samu social de Paris sur 23 162 demandes enregistrées dans la capitale, indique le baromètre 115 de la Fnars, rendu public jeudi 21 novembre 2013 (AEF Habitat et Urbanisme n°469638). À 61 %, l'absence de places disponibles est le motif de non attribution. Ces chiffres sont présentés alors que débute le « plan grand froid » de la ville de Paris avec la mise à disposition de 350 places d'hébergement et de 1 000 places de mise à l'abri dans les gymnases et mairies. En campagne, la candidate PS à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, a rencontré le collectif des associations unies pour lui permettre de préciser son programme en matière d'hébergement, qu'elle présentera le 8 décembre prochain. « Si je suis élue maire de Paris, j'aimerais un pilotage plus intégré de [cette politique à l'aune du Grand Paris] », explique-t-elle.

Lire la suiteLire la suite