Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le coût estimé du projet de canal Seine-Nord Europe est revu à la baisse et repasse à 4,5 milliards d'euros

Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, s'est vu remettre, mercredi 11 décembre 2013, par le député-maire de Maubeuge Rémi Pauvros (PS) le rapport de la mission de « reconfiguration » du canal Seine-Nord Europe. Ce projet de canal, d'une longueur de 106 km entre Compiègne (Oise) et Douai (Nord), doit permettre de créer un réseau fluvial à grand gabarit entre les bassins de la Seine, du Nord Pas-de-Calais et de la Belgique. Le précédent gouvernement avait prévu de réaliser ce projet par un PPP (partenariat public privé). Au lancement, son coût était estimé à 4,5 milliards d'euros, rappelle le député socialiste, mais les offres remises par les candidats au PPP conduisaient « à un renchérissement du projet pour un coût total de 7 milliards d'euros ». Après sept mois d'échanges avec les différentes « parties prenantes » au dossier, Rémi Pauvros formule sept propositions visant à « reconfigurer techniquement et financièrement » le canal, et à revenir au montant initial de 4,5 milliards d'euros.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Canal Seine-Nord Europe : le député Stéphane Demilly (UDI) dénonce une « stratégie d'évitement » du gouvernement

Le député Stéphane Demilly (UDI, Somme) dénonce une « véritable stratégie d'évitement de la part du gouvernement » s'agissant du projet de canal Seine-Nord Europe, lors d'un débat en séance publique de l'Assemblée nationale consacré à « l'avenir des projets d'infrastructures de transport », organisé à l'initiative du groupe UDI, jeudi 28 février 2013. « La crise économique et la nécessité de réduire les déficits budgétaires ne doivent en aucun cas servir d'excuse au renoncement politique. Ne soyez pas le ministre du renoncement improductif dans le domaine des infrastructures de transport ! » Le député de l'opposition a été soutenu par Jean-Paul Chanteguet (PS, Indre), président de la commission du développement durable : « Y renoncer maintenant, ce serait renoncer définitivement à toute ambition dans ce domaine et considérer que la voie d'eau n'est pas une infrastructure d'avenir, ce serait aussi nier tous les efforts déjà accomplis, les études réalisées, les engagements financiers des collectivités locales et de l'Europe – même si tout n'est pas parfait. »

Lire la suiteLire la suite