Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Cinq à six entreprises sont susceptibles de demander une autorisation d'exercer une activité de protection des navires

« Selon les premières évaluations communiquées, cinq à six entreprises seraient susceptibles de demander une autorisation d'exercer une activité de protection des navires. Si ce chiffre devait se confirmer, le nombre de salariés pourrait atteindre 400 à 500 soit une charge de travail en instruction d'un demi-ETPT pour le Cnaps. » C'est ce qu'indique l'étude d'impact, qui accompagne le projet de loi relatif aux activités privées de protection des navires (AEF Sécurité globale n°473836), enregistré à l'Assemblée nationale vendredi 3 janvier 2014. Cette estimation est basée sur l'activité du Conseil en 2012.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi