Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Geneviève Fioraso charge Patrick Fridenson d'une mission sur l'insertion professionnelle des docteurs

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, confie une mission sur l'insertion professionnelle des docteurs à Patrick Fridenson, directeur d'études à l'EHESS, annonce le ministère lundi 27 janvier 2014. Michel Dellacasagrande, ancien directeur des affaires financières aux ministères de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de l'Éducation nationale, lui apportera son concours. En prolongement de la loi de juillet 2013 sur l'enseignement supérieur et la recherche, qui prévoit plusieurs mesures pour renforcer l'insertion professionnelle des docteurs dans la fonction publique et les entreprises (AEF n°185865), Patrick Fridenson devra « préparer les modalités d'application permettant de garantir un effet maximal à ces dispositions et de contribuer à leur réalisation dans les meilleurs délais », explique sa lettre de mission.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Loi ESR : la comparaison des dispositions sur la recherche et le transfert votées par l'Assemblée, le Sénat et la CMP

La CMP (commission mixte paritaire) ne retient pas les modifications qu'avait apportées le Sénat au dispositif du crédit impôt recherche, dans le texte du projet de loi sur l'enseignement supérieur et la recherche qu'elle a adopté mercredi 26 juin 2013 et qui est mis en ligne le 28 juin (AEF n°186783). Elle intervient aussi sur le transfert, rétablit la suppression des RTRA et des CTRS, annulée par le Sénat, et tranche en faveur de la rédaction sénatoriale pour ce qui est de la reconnaissance du doctorat dans la fonction publique, tout en écartant les doctorants de la formation restreinte du conseil d'administration des universités. Le texte sera soumis aux sénateurs le 3 juillet, puis aux députés le 9 juillet. AEF publie un tableau retraçant les évolutions du texte depuis sa présentation en conseil des ministres le 20 mars (1).

Lire la suiteLire la suite
Loi ESR : le Sénat demande un rapport annuel sur la reconnaissance du doctorat dans la haute fonction publique

Le Sénat inscrit l'obligation d'un rapport annuel du gouvernement sur la reconnaissance du doctorat dans la haute fonction publique, vendredi 21 juin 2013, dans le projet de loi sur l'enseignement supérieur et la recherche. Il rejette la proposition gouvernementale de n'adapter qu' « en tant que de besoin » les concours de la fonction publique aux docteurs (AEF n°187394). Il précise aussi les dispositions facilitant l'accès des docteurs aux concours d'entrée à l'ENA et retient la suggestion de l'UMP de voir les reconstitutions de carrière des docteurs nommés ou titularisés dans la fonction publique être faites indépendamment du statut sous lequel ils ont préparé leur doctorat. Il interdit enfin aux médecins, orthodontistes et pharmaciens de faire usage de leur titre de docteur lorsqu'ils ont été radiés de leur ordre. Le Sénat a adopté l'ensemble du projet de loi dans la nuit du 21 au 22 juin (AEF n°187085).

Lire la suiteLire la suite
Rapport Le Déaut : les propositions sur le doctorat et l'emploi des docteurs

« Reconnaître le doctorat dans les conventions collectives et augmenter l'incitation des entreprises à recruter des docteurs grâce au crédit impôt recherche. » C'est ce que propose le député Jean-Yves Le Déaut (SRC, Meurthe-et-Moselle) dans son rapport intitulé « Refonder l'université, dynamiser la recherche », remis lundi 14 janvier 2013 au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui lui avait confié la mission, en août dernier, de tirer les conclusions législatives des assises de l'enseignement supérieur et de la recherche (AEF n°208800). « Le doctorat est le diplôme phare de l'université et nous nous devons de veiller à sa qualité », écrit Jean-Yves Le Déaut. « La première constatation que l'on peut faire est que le nombre de doctorats délivrés en France par an a stagné depuis dix ans, à environ 10 000, chiffre bien inférieur aux docteurs formés en Grande-Bretagne (15 000) et très en dessous des 25 000 docteurs allemands », détaille le rapport.

Lire la suiteLire la suite
Rapport final des assises : les propositions sur le doctorat

La reconnaissance du doctorat « dans les grilles de la haute fonction publique et dans les conventions collectives des branches professionnelles » est demandée par le rapport final des assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, remis lundi 17 décembre 2012 au président de la République François Hollande par Vincent Berger, rapporteur général, et Françoise Barré-Sinoussi, présidente du comité de pilotage. Il reprend ainsi une demande formulée au premier chef par les jeunes chercheurs eux-mêmes mais plus généralement par le monde académique, tout au long des auditions, des contributions écrites ou des débats territoriaux et nationaux (AEF n°207353, n°204586, n°201402 et n°201201). La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, a elle-même publiquement annoncé son intention d'oeuvrer en ce sens (AEF n°214612 et n°210214).

Lire la suiteLire la suite