Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Aurélie Filippetti souhaite réformer la gouvernance des écoles d'architecture et le statut de leurs enseignants

Dans une lettre aux dirigeants des écoles nationales supérieures d'architecture datée du 30 décembre 2013, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, expose les trois axes d'une réforme qu'elle entend « finaliser à l'automne » et qui aura comme objectif « une plus forte insertion des Ensa dans le droit commun du service public de l'enseignement supérieur ». Cette réforme vise d'une part à « intégrer les principes de gouvernance » des autres établissements d'enseignement supérieur à celle des écoles d'architecture, leur statut actuel ne « facilitant pas leur pleine participation à la recomposition du paysage de l'ESR en cours ». La ministre souhaite d'autre part faire évoluer le statut des enseignants des Ensa « pour leur permettre de se consacrer davantage à la recherche ». Enfin, en matière de vie étudiante, la réforme devra « donner les mêmes droits et avantages » aux élèves architectes qu'aux étudiants d'université.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Aurélie Filippetti : « La valeur ajoutée » des diplômes des écoles d'architecture « reste trop peu connue »

« La pédagogie » est l'une des trois priorités – avec « la vie étudiante » et « la gouvernance » – qu'Aurélie Filippetti identifie en vue de « l'objectif d'une plus forte insertion des Ensa (Écoles nationales supérieures d'architecture) dans le droit commun du service public de l'enseignement supérieur ». C'est ce qu'indique la ministre de la Culture et de la Communication dans un courrier aux Ensa, daté du 30 décembre 2013. « La valeur ajoutée des diplômes des Ensa reste trop peu connue et les diplômés souffrent de niveaux de rémunération trop faibles », estime notamment la ministre. Ce courrier fait suite au rapport de « la concertation sur l'enseignement et la recherche en architecture » que lui a remis Vincent Feltesse (1) le 8 avril 2013 (AEF n°191965). Aurélie Filippetti aborde aussi entre autres la place des écoles dans les Comue et le statut d'enseignant-chercheur dans ces écoles (AEF n°472552).

Lire la suiteLire la suite
Écoles d'architecture : Vincent Feltesse plaide pour une cotutelle du MESR et du ministère de la Culture (rapport à Aurélie Filippetti)

Vincent Feltesse, député PS de Gironde et président du comité d'orientation sur l'enseignement et la recherche en architecture (AEF n°201887), plaide pour la « mise en place d'une cotutelle du ministère de la Culture et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sur les écoles d'architecture », dans le « rapport de la concertation sur l'enseignement et la recherche en architecture » (1) qu'il remet à Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, le 8 avril 2013. Le député, qui est par ailleurs rapporteur du projet de loi sur l'enseignement supérieur et la recherche (AEF n°196859), estime en effet dans ce document que cette cotutelle serait le premier préalable au « rapprochement aussi naturel que souhaitable » des Ensa (Écoles nationales supérieures d'architecture) avec les universités et les grandes écoles. « Il est indéniable que les écoles d'architecture exercent des missions en tous points comparables à celles des universités et des grandes écoles. Elles sont des établissements d'enseignement supérieur et de recherche à part entière, et doivent à ce titre relever également du ministère qui en a la charge », écrit-il.

Lire la suiteLire la suite
Écoles d'architecture : « adapter la formation aux attentes de la société et aux évolutions des métiers » (rapport de V. Feltesse)

« La technique est peu présente » dans la formation des architectes en France et « des efforts restent à faire » pour renforcer les « doubles cursus architecte-ingénieur ». Tel est le constat dressé par le rapport de la concertation sur l'enseignement et la recherche en architecture (1), remis par Vincent Feltesse (2) à Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication (3), le 8 avril 2013. Afin d'y remédier, il propose d'« adapter la formation aux attentes de la société et aux évolutions des métiers de l'architecture ». Parmi d'autres « actions prioritaires » à mener, le rapport recommande d'« établir un référentiel commun des compétences délivrées par les écoles d'architecture », de « définir un programme national interministériel de formation et de recherche en architecture », ou encore de « placer les écoles d'architecture sous la cotutelle du ministère de la Culture et de la Communication d'une part, du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche d'autre part ».

Lire la suiteLire la suite
Écoles d'architecture : 84 % des cursus notés « A », selon le rapport de synthèse de l'Aeres

« Entrées dans le schéma global du LMD très peu de temps après les universités, les écoles d'architecture ont montré une très grande capacité à mener une réforme en profondeur qui se traduit aujourd'hui dans les évaluations très positives de leurs deux cursus principaux [diplôme d'études en architecture et diplôme d'État d'architecte] », indique l'Aeres (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur) dans son rapport de synthèse de l'évaluation de ces programmes, mis en ligne le 29 juin 2012 (1). Il existe 22 écoles d'architecture en France qui accueillent plus de 18 000 étudiants : 21 sont publiques (les Ensa, écoles nationales supérieures d'architecture, sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication et l'Insa Strasbourg, qui dépend du MESR) et une école est privée (l'école supérieure d'architecture à Paris) (2). Elles délivrent un DEEA (diplôme d'études en architecture) valant grade de licence et un DEA (diplôme d'État d'architecte) valant grade de master.

Lire la suiteLire la suite
Les écoles d'architecture demandent une mise à niveau de leurs moyens et un statut adapté pour les enseignants

« Est-il convenable, équitable, encore acceptable que l'investissement de l'État demeure deux fois moins important pour la formation d'un étudiant en architecture que celui engagé pour les autres étudiants, futurs professionnels techniques et culturels de même niveau de formation ? » interroge le collège des directeurs des vingt Ensa (écoles nationales supérieures d'architecture) de France, dans une « lettre ouverte aux élus de la nation » rendue publique le 25 mai 2012. Les Ensa sont des établissements publics administratifs, qui accueillent 18 000 étudiants. « Avec un apport de l'État inférieur à 7 000 euros par an et par étudiant, les Ensa reçoivent un budget deux fois moindre que les écoles publiques comparables dans les domaines techniques et culturels. » En outre, les dotations annuelles d'investissement portant sur l'immobilier et l'équipement de premier niveau « ne peuvent répondre aux besoins de maintenance des bâtiments et des équipements. Les locaux et l'équipement atteignent souvent un niveau critique ».

Lire la suiteLire la suite