Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°472506

Les administrations déconcentrées de l'État ont perdu 2 406 emplois entre 2012 et 2013

Le nombre d'emplois est passé de 33 093 à 31 140 dans les directions départementales interministérielles (DDI) entre 2012 et 2013 et de 52 706 à 52 254 dans les préfectures et les directions régionales, soit 2 406 postes selon un recensement du secrétariat général du gouvernement révélé par « Acteurs publics » mardi 3 décembre 2013. Ce recensement montre que les effectifs des services déconcentrés de l'État ont continué à diminuer cette année malgré le remplacement en 2012 par l'actuel gouvernement de la Réate par la MAP. Les organisations syndicales rencontrent à leur demande mercredi 5 décembre la ministre de la Réforme de l'État et de la Fonction publique afin de préparer le prochain Cimap, qui aura lieu le 18 décembre. Elles avaient quitté la réunion du 19 novembre dernier, dénonçant une absence de dialogue social sur la question des services déconcentrés de l'État.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les syndicats de fonctionnaires demandent à rencontrer Marylise Lebranchu sur l'organisation territoriale de l'État

« Les fédérations ont exprimé leur vif mécontentement et leur désaccord sur la méthode. […] Elles ont décidé d'interrompre la séance de travail et demandé une rencontre avec la ministre afin qu'elle restitue au dialogue social sa cohérence et son effectivité. » Tel est la réaction des huit syndicats de fonctionnaires représentatifs (1) à l'issue de la réunion organisée mardi 19 novembre 2013 avec le ministère, destinée à aborder les « suites du Cimap du 17 juillet 2013 ». Les organisations syndicales dénoncent l'annonce de la mise en oeuvre de préconisations sur les services déconcentrés de l'État « alors même qu'aucune concertation n'a encore eu lieu sur ces questions ». Elles demandent aussi que le projet de décret sur la « mobilisation interdépartementale ou interrégionale des services déconcentrés de l'État » soit soumis aux comité techniques ministériels avant de l'être au CSFPE.

Lire la suiteLire la suite
Modernisation de l'action publique : le gouvernement écarte une nouvelle réforme des services déconcentrés de l'État

L'administration territoriale de l'État sera confortée, son pilotage revu, mais il n'y aura pas de nouvelle réforme de structure. C'est ce qu'annonce le gouvernement à l'occasion du troisième Cimap, mercredi 17 juillet 2013. Il s'y était engagé auprès des organisations syndicales et ne retient donc pas la préconisation du rapport « Weiss-Rebière » d'engager « sans délai » une nouvelle réorganisation des services territoriaux de l'État et, notamment, de supprimer les DDCS. Toutefois, il propose une « remise à plat des outils de pilotage » et le regroupement éventuel des services publics de proximité, conforte le rôle du préfet en tant que représentant du gouvernement « dans les territoires » et accroît les prérogatives des préfets de région en matière budgétaire. Ces propositions ne satisfont pas les syndicats de fonctionnaires. Une concertation sera engagée en septembre avec eux.

Lire la suiteLire la suite
La Cour des comptes juge impérative une nouvelle réforme des services déconcentrés de l'État

La Cour des comptes ne qualifie pas officiellement d'échec la RéATE (réforme de l'administration territoriale de l'État) engagée en 2008 dans le cadre de la RGPP, mais en souligne les nombreuses limites dans un rapport rendu public jeudi 11 juillet 2013. Formulant une quarantaine de propositions, elle recommande au gouvernement d'en corriger les dysfonctionnements, alors que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, doit présenter les contours d'une nouvelle réforme de l'organisation des services déconcentrés de l'État le 17 juillet. Pour la Cour, il est impératif d'agir pour que l'État puisse mieux répondre aux besoins des usagers. Plusieurs services, telles que les Direccte ou certaines directions départementales, seraient d'ores et déjà inadaptés, les difficultés constatées devant être renforcées par le prochain acte de décentralisation et de nouvelles réductions d'effectifs.

Lire la suiteLire la suite
Jean-Marc Ayrault fixe trois objectifs à la réforme de l'organisation territoriale de l'État

Jean-Marc Ayrault a précisé les projets du gouvernement en matière d'organisation territoriale des services de l'État lors d'une réunion des préfets, mardi 9 juillet 2013. S'appuyant sur les conclusions du rapport de Jean-Pierre Weiss et Jean-Marc Rebière, le Premier ministre détaillera les décisions de réforme concernant les services déconcentrés de l'État à l'occasion du Cimap (Comité interministériel de modernisation de l'action publique) du 17 juillet. Trois objectifs doivent être poursuivis : « améliorer la coordination interministérielle au niveau territorial » ; organiser l'action territoriale de l'État autour d'un « nombre limité » d'engagements de service public ; et, au niveau des ressources humaines, faciliter « la mobilité entre les fonctions publiques et les carrières interministérielles ». De son côté, la Cour des comptes formulera de nombreuses recommandations jeudi 11 juillet.

Lire la suiteLire la suite