Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Le défi de la France dans Horizon 2020 est d'établir un pont entre la recherche et l'innovation » (Robert-Jan Smits)

« La France est très forte en recherche scientifique », mais peut encore « augmenter sa participation » au programme-cadre européen, déclare à AEF Robert-Jan Smits, directeur général de la recherche, du développement et de la technologie de la Commission européenne, lundi 16 décembre 2013, à l'occasion du lancement à Paris d'Horizon 2020 (AEF n°471965). Selon lui, « le grand défi des chercheurs français dans Horizon 2020 est d'établir un pont entre la recherche et l'innovation, la valorisation des résultats ». Revenant sur deux ans de négociations « intenses » sur Horizon 2020, il se félicite que la proposition de la Commission ait été « plus ou moins maintenue » et salue « l'engagement » de Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, qui a été « capable de prendre le leadership dans les négociations et d'aboutir à des compromis entre États ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Horizon 2020 : les ministres européens de la recherche entérinent l'abandon du coût complet

Les ministres européens de la recherche, réunis en conseil compétitivité, se mettent d'accord sur l'abandon pour Horizon 2020 de l'option « coût complet » en vigueur sous le 7e PCRD, mercredi 10 octobre 2012 au Luxembourg. Actuellement, pour le remboursement du coût indirect des projets de recherche européens, les participants au PCRD ont en effet le choix entre un financement basé sur l'estimation de leurs frais réels (ou « coût complet ») ou sur un forfait. Le conseil s'est mis d'accord pour que cette première option ne figure pas dans Horizon 2020. Cette position, qui correspond à celle de la Commission européenne au nom de « la simplification des procédures » (AEF n°206228), était soutenue par la France (205384) qui souhaite limiter ainsi « le financement abusif de frais indirects par le budget communautaire » (AEF n°204916), mais dénoncée par le Royaume-Uni, l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Espagne - ainsi que plusieurs institutions comme la Leru (League of European research universities) et l'EUA (Association européenne des universités). Le conseil a ainsi entériné une « approche générale partielle » sur les règles de participation au PCRD Horizon 2020 au cours d'une discussion présentée par la présidence chypriote comme un débat « pour ou contre la simplification » de ces règles.

Lire la suiteLire la suite