Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le cadre des formations « favorise la réussite des étudiants » (Fage). Le Snesup le maintient « sous haute surveillance »

Le cadre national des formations a favorablement évolué, « au cours de navettes entre le ministère et les représentants de la communauté universitaire » et pendant le Cneser, estime le Snesup dans un communiqué de presse, jeudi 19 décembre 2013. Mais il doit rester « sous haute surveillance ». Le même jour, la Fage estime que le cadre « valorise les compétences devant être acquises par les étudiants davantage que les connaissances » et « permet une meilleure intelligibilité des diplômes ». De son côté, la ministre, Geneviève Fioraso, salue le vote positif du Cneser sur ce cadre national (AEF n°471858). Ce cadre met notamment en place la spécialisation progressive en licence, et diminue le nombre d'intitulés de mentions de licence, qui passent de 322 à 45, dans le but de les rendre plus lisibles.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
URGENT. Licence : les ECTS du tronc commun sont supprimés du cadre des formations, mais introduits dans le cahier des charges

La quantification en ECTS du tronc commun aux parcours types d'une même mention n'est pas supprimée en licence : si elle n'apparaît plus dans la nouvelle version du « cadre national des formations » (AEF n°472325), elle est désormais introduite dans la nouvelle version du « cahier des charges de l'accréditation ». Selon ce dernier document, le tronc commun en licence – exprimé en termes de compétences – « fait l'objet d'un engagement contractuel [entre l'établissement et le MESR] et doit porter sur un volume situé entre 25 et 45 ECTS ». Ce socle correspondait, dans la précédente version du cadre national des formations, à un minimum de 45 ECTS en licence (AEF n°470539). Les deux documents (cadre national et cahier des charges) seront examinés par le Cneser des 16 et 17 décembre 2013.

Lire la suiteLire la suite
Nouvelle version du cadre des formations : les ECTS liés aux troncs communs évoluent et le calendrier est modifié

Les ECTS (European credits transfer system - Système européen de transfert de crédits) reliés au tronc commun des parcours types d'une même mention de licence ou de master ne figurent plus dans la nouvelle version du cadre national des formations, qui sera présentée au Cneser lundi 16 décembre 2013. En réalité, cette quantification du tronc commun en ECTS n'est supprimée que pour les masters. Elle est introduite, pour la licence, dans la nouvelle version du cahier des charges de l'accréditation et correspond désormais à une fourchette de 25 à 45 ECTS (AEF n°472269). Le calendrier d'application du cadre est aussi modifié. Cela correspond partiellement à une demande de la CPU (Conférence des présidents d'université) et des comités de suivi licence et master. Ainsi, à l'exception des mentions de licence mises en place à la rentrée 2014, le reste des dispositions s'appliquera à la rentrée « 2015 ou 2016 au plus tard ». Les universités qui le souhaitent peuvent donc bénéficier d'une année supplémentaire pour mettre en place le cadre.

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Cadre national des formations : un projet d'arrêté impose un tronc commun aux parcours d'une même mention

Mise en œuvre d'un tronc commun aux parcours-type d'une même mention en licence et master ; création, en licence, de parcours-types devant préparer à la licence professionnelle ; non rattachement des mentions de licences et de masters à un grand domaine, ou encore obligation d'effectuer une expérience professionnelle en master : telles sont certaines des nouveautés que comporte la nouvelle version du cadre national des formations (1) datée du 6 novembre 2013, et dont AEF a obtenu une copie. Désormais présentée sous la forme d'un projet d'arrêté, cette version a été adressée aux membres du Cneser aujourd'hui. Ce document sera soumis au Cneser en décembre 2013 pour une application des dispositions relatives à la nomenclature des mentions de licence à la rentrée 2014. Les autres dispositions s'appliqueront en septembre 2015.

Lire la suiteLire la suite
La première version du cadre national des formations soumise à la concertation la semaine prochaine

« Le cadre national des formations a pour objectif de fixer les principes et modalités de mise en œuvre des diplômes nationaux conduisant aux grades de licence, de master et de doctorat ». C'est ainsi que la Dgesip présente la première version de ce document, daté du 25 juillet 2013 et soumis à la concertation la semaine prochaine. Il « n'a pas pour but de limiter ce qui relève de l'autonomie des établissements » et développe « principalement » le concept de la spécialisation progressive en licence, et la place de la recherche en master. Il comporte également en annexe les nomenclatures des intitulés de diplômes pour la licence, la licence professionnelle et le master. Ce document, avec le cahier des charges de l'accréditation, sont les deux textes de référence que devront respecter les établissements supérieurs pour être accrédités. L'accréditation remplace l'habilitation depuis le vote de la loi du 22 juillet 2013.

Lire la suiteLire la suite