Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Total : l'accord salarial 2014 prévoit une enveloppe de 2,7 % d'augmentations générales et individuelles

L'accord salarial 2014 négocié pour les 19 000 salariés des trois UES du groupe Total en France (UES Amont holding, UES Marketing et services, UES Raffinage pétrochimie), prévoit une enveloppe minimale de 2,7 % au 1er janvier 2014 pour les augmentations générales et individuelles. L'accord prévoit également une augmentation de 3 % du revenu minimum annuel garanti, à 24 300 euros bruts annuels. Le texte présenté à la signature dans les trois UES a été signé le 17 décembre 2013 par les syndicats CFDT et CFE-CGC dans chaque UES et par le Sictame Unsa dans les deux UES dans lesquelles est représenté le syndicat. La CGT n'a signé le texte dans aucune des trois UES et poursuit son appel au blocage dans les cinq raffineries du groupe. Le texte est un accord majoritaire dans les trois UES. À défaut d'accord, l'entreprise avait indiqué qu'elle procéderait à une augmentation unilatérale de 1 % pour tous les salariés.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Total : un avenant améliore l'accord sur l'égalité professionnelle femmes / hommes

La quasi totalité des syndicats des trois UES du groupe Total en France (UES Amont holding, UES Marketing et services, UES Raffinage pétrochimie) (plus de 19 000 salariés) a signé un nouvel accord sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, le 8 novembre 2013. Seule le CGT de l'UES Amont holding n'a pas ratifié le texte. L'accord prend la forme d'un avenant à l'accord initial du 4 mai 2010 sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (AEF n°267801), qui complète certaines dispositions du texte initial. L'avenant améliore notamment une série de dispositions liées à la maternité et à l'exercice de la parentalité. Il prévoit, par exemple, la prise en compte à hauteur de 100 %, pour le calcul de l'ancienneté, de la période de congé parental d'éducation ou encore il améliore la contribution financière de l'entreprise aux frais supplémentaires de garde d'enfant instituée en 2010.

Lire la suiteLire la suite