Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Ionis Éducation : « Nous ne raisonnons pas comme les fonds de pension » (Fabrice Bardèche et Marc Drillech)

« On est en train de se rendre compte que les établissements privés valent la peine d'être considérés comme de véritables acteurs » du supérieur, estime Fabrice Bardèche, vice-président exécutif du groupe Ionis Éducation (1), interrogé par AEF sur l'essor de l'enseignement supérieur privé en France et l'arrivée de nouveaux acteurs, comme des fonds d'investissement (AEF n°461979). « J'ai une gêne avec cette notion de 'privé'. Je crois plutôt qu'il y a 'des' privés », juge pour sa part Marc Drillech, directeur général du groupe. Les deux dirigeants confirment être de plus en plus sollicités pour reprendre des établissements consulaires en difficulté : « Ils doivent se poser des questions de rentabilité et d'équilibre qu'ils ne se posaient pas ou peu jusqu'ici. » Ils reviennent aussi sur la création de l'École 42 par Xavier Niel, inspirée du modèle pédagogique de l'Epitech (groupe Ionis).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi