Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Éducation prioritaire : la réforme déployée à la rentrée 2015 sur un millier de réseaux dont 350 dits « plus difficiles »

« Expérimentée sur une centaine de réseaux préfigurateurs dès la prochaine année scolaire, la réforme de l'éducation prioritaire sera déployée à compter de la rentrée 2015 autour de trois volets, sur un millier de réseaux dont 350 regrouperont les situations les plus difficiles », annonce Vincent Peillon, le ministre de l'Éducation nationale dans une communication en Conseil des ministres, mercredi 15 janvier 2014. Ces trois volets concernent les domaines pédagogique, de l'environnement scolaire et des ressources humaines avec notamment une revalorisation des indemnités d'exercice spécifiques voire un doublement « dans les situations les plus difficiles ». Ce plan sur l'éducation prioritaire, qui sera détaillé jeudi 16 janvier 2014 (AEF n°471069), prévoit également le doublement du nombre d'APS.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
URGENT. Éducation prioritaire : « préfiguration » d'une carte de 100 réseaux bénéficiant de moyens supplémentaires en 2014

« Il y aura 100 réseaux de l'éducation prioritaire sur lesquels nous allons mettre le paquet à la rentrée 2014 », annonce Vincent Peillon, le ministre de l'Éducation nationale, jeudi 12 décembre 2013, à l'occasion d'une conférence de presse sur le métier enseignant. Ces 100 réseaux « les plus difficiles » seront les premiers à bénéficier de la nouvelle pondération des heures d'enseignement à 1,1 (AEF n°472279). Le nombre total d'établissements de la nouvelle carte de l'éducation prioritaire n'est pas encore fixé, précise le ministère. « Cette carte montera en régime sur plusieurs années », explique Vincent Peillon qui cite le nombre de 300 réseaux « peut être même 400 ». « Je n'ai jamais dit que nous allions mettre moins pour les autres établissements » de l'éducation prioritaire, insiste-t-il. Les autres établissements conserveront à la rentrée 2014 leurs moyens supplémentaires, assure le ministère.

Lire la suiteLire la suite