Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le budget 2014 obligera la police nationale « à une gestion toujours plus économe de ses moyens » (Jean-Pierre Blazy)

« Le budget pour 2014 obligera, comme précédemment, [la police nationale] à une gestion toujours plus économe des moyens. » C'est ce qu'indique le rapporteur pour avis de la commission des Lois de l'Assemblée nationale, Jean-Pierre Blazy (SRC, Val-d'Oise), dans son projet d'avis sur la mission « sécurités » du PLF 2014 (lire notre dossier). En dehors des dépenses d'immobilier, « le budget de fonctionnement de la police nationale baissera de 24,3 millions d'euros », ajoute le député dans ce document remis à la presse, jeudi 31 octobre 2013 (AEF Sécurité globale n°470794). Le député évoque également le budget de la gendarmerie et propose de décentraliser la gestion de l'immobilier des deux forces en accordant aux collectivités une part plus importante du produit des radars.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
111 millions d'euros de crédits de paiement vont être « dégelés » au profit de la police et la gendarmerie

« Le Premier ministre vient de décider de dégeler 111 millions d'euros de crédits de paiement pour la police et la gendarmerie, ainsi que 10 millions d'autorisations d'engagement pour répondre aux besoins immobiliers les plus pressants dans la gendarmerie nationale pour le logement des familles. » C'est ce qu'indique le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lors de son audition par les commissions des Lois, des Finances et de la Défense de l'Assemblée nationale sur le projet de loi de finances 2014, jeudi 31 octobre 2013. Grâce à ces crédits, « les brigades de gendarmerie et commissariats de police auront tous les moyens nécessaires à leur fonctionnement jusqu'à la fin de l'année, ce qui n'était pas toujours la réalité », précise-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Synergie officiers et Alliance déplorent la situation budgétaire de la police nationale

Le syndicat Synergie officiers « constate que la situation de la police nationale, qui traite pourtant 75 % de la délinquance, est au moins aussi catastrophique que celle de la gendarmerie, même si elle n'a pas eu droit à la même couverture médiatique », mardi 29 octobre 2013. Le syndicat « s'alarme de la disette qui frappe la police nationale à l'aune d'un budget 2014 qui s'annonce sous les pires augures ». Il précise que, « depuis le mois d'août, bon nombre de services sont en cessation de paiement et font de la cavalerie à défaut d'honorer leurs créances : locaux vétustes, matériels obsolètes, véhicules rincés ou immobilisés faute d'essence, enquêtes abandonnées car trop coûteuses… » Le syndicat Alliance estime pour sa part que le « budget 2014 aura un impact indéniable sur le moral des troupes, déjà en berne, et par voie de conséquence sur la sécurité de nos concitoyens ».

Lire la suiteLire la suite
La gendarmerie se trouve dans une situation financière « difficile », selon le général Denis Favier

« Nous sommes dans une situation difficile », affirme le général Denis Favier, directeur général de la gendarmerie nationale, lors de son audition par la commission de la Défense nationale de l'Assemblée nationale, mercredi 16 octobre 2013. « Entre la mise en réserve de précaution et le surgel de début d'année, les crédits […] ont été réduits de 34 millions d'euros sur le titre 2 [dépenses de personnel] et de plus de 90 millions d'euros sur le hors titre 2 », précise-t-il. « Nous sommes en difficulté pour assurer les paiements sur des lignes incontournables, par exemple les dépenses d'énergie pour lesquelles il manque aujourd'hui 16 millions d'euros. Je ne serai plus en capacité de payer ces factures à la fin du mois d'octobre », annonce-t-il. Le DGGN détaille ainsi les difficultés rencontrées en 2013 et les prévisions pour 2014.

Lire la suiteLire la suite
CONFIDENTIEL. Jean-Pierre Blazy (PS) va déposer deux amendements visant à maintenir le niveau actuel de l'ISSP

Le rapporteur pour avis de la commission des Lois de l'Assemblée nationale sur le budget de la sécurité, Jean-Pierre Blazy (PS, Val-d'Oise), compte déposer deux amendements visant à maintenir, en 2014, le niveau actuel de l'ISSP des élèves policiers et gendarmes, apprend AEF Sécurité globale auprès de l'entourage du député. Les projets d'amendements visent ainsi à augmenter les dépenses de personnels de la police et de la gendarmerie par rapport au projet de loi initial. Cette augmentation des dépenses, de 6 millions d'euros pour la police et de 5,8 millions d'euros pour la gendarmerie, serait compensée par une diminution équivalente des crédits d'investissement et de fonctionnement de chaque programme.

Lire la suiteLire la suite
Le PLF 2014 vise à « recentrer » les gendarmes sur leur « coeur de métier » et prévoit le recrutement d'administratifs

Le schéma d'emplois de la gendarmerie fait l'objet d'une augmentation de 162 ETP dans le PLF 2014 par rapport à 2013, indique le projet annuel de performances de la mission « sécurités », publié mardi 1er octobre 2013. Ce chiffre correspond à la création de 282 emplois de personnels administratifs et de 91 emplois de personnels techniques. Le nombre d'officiers diminue de 74 ETP, celui des sous-officiers de 12 ETP et celui des volontaires de 115 ETP. Le plafond d'emplois 2014 du programme « gendarmerie » s'élèvera ainsi à 97 167 ETPT.

Lire la suiteLire la suite
PLF 2014 : création de 162 postes de gardiens de la paix et recrutement de 81 adjoints de sécurité

« La police nationale verra ses effectifs croître de 243 ETP (équivalents temps plein travaillé) à périmètre constant. » C'est ce qu'indique le projet annuel de performances de la mission « sécurités », publié mardi 1er octobre 2013 (AEF Sécurité globale n°461772). Ce chiffre correspond à la création de 162 postes de gardiens de la paix et de gradés - après la promotion de 35 d'entre eux comme officiers - et de 81 recrutements d'adjoints de sécurité. Outre ces nouveaux postes, un total de 255 personnels administratifs, techniques et scientifiques seront recrutés, des créations de postes compensées par une diminution équivalente du nombre de commissaires, d'officiers et de hauts-fonctionnaires.

Lire la suiteLire la suite