Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Philippe Jamet (CGE) met en garde contre « l'exclusion des écoles » des futures Comue ou leur « vassalisation »

« Détendez-vous, parce qu'il y a de la place pour tout le monde, parce que c'est normal qu'il y ait, non pas des frictions, mais des points de vue différents quand on commence à discuter. » C'est ainsi que la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, répond aux inquiétudes dont lui font part Philippe Jamet, président de la CGE et Christian Lerminiaux, président de la Cdefi, à l'occasion d'une visite de Chimie ParisTech, suivie d'une tableau ronde sur « les ingénieurs de demain », jeudi 7 novembre 2013. Philippe Jamet et Christian Lerminiaux « s'inquiètent » en effet que la création des Comue se traduise, si l'État n'est pas « vigilant », par « deux développements : exclure les écoles des regroupements ou les vassaliser ». Ils s'inquiètent aussi du développement des CMI (cursus master en ingénierie), « succédané des formations d'ingénieurs », selon Christian Lerminiaux.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement