Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°470274

L'Igas avance des pistes de transition du DIF vers le CPF et envisage deux candidats pour gérer le compte

« Deux candidats potentiels à la gestion du système du compte » personnel de formation sont identifiés par l'Igas dans sa contribution à la troisième réunion du groupe quadripartite du mardi 12 novembre 2013 : la CDC (Caisse des dépôts et consignations) et l'ASP (Agence de services et de paiement). L'Inspection générale identifie également la Cnav (Caisse nationale d'assurance vieillesse) comme un « partenaire incontournable » pour identifier les bénéficiaires et gérer les déclarations sociales ou le compte pénibilité qui devrait être associé au CPF. Au-delà de ces considérations techniques sur la gestion du compte, qui l'amènent également à lister les informations nécessaires sur le titulaire du compte, l'Igas propose de laisser coexister durant un temps DIF et CPF, notamment pour laisser s'éteindre le DIF le temps que se mette en place le compte personnel.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Négociation formation : FO « n'est pas favorable » à l'abondement du compte personnel de formation par le bénéficiaire

« Force ouvrière n'est pas favorable [à un abondement du compte personnel de formation par son bénéficiaire], car elle estime que cela va à l'encontre des objectifs poursuivis par le CPF [...]. Il y a […] un risque substantiel de renforcer les inégalités d'accès à la formation professionnelle », affirme l'organisation syndicale dans sa contribution à la 4e séance de négociation interprofessionnelle sur la formation, le 5 novembre 2013. Sur le CPF, FO détaille davantage les garanties collectives et les conditions de départ en formation qu'elle ne l'avait fait dans sa précédente contribution sur le compte (AEF n°462330). Elle approfondit aussi sa position sur le CEP, dispositif « gratuit pour la personne », et demande la suppression des entretiens personnel et d'évaluation, remplacés par un entretien « formation professionnelle » tous les deux ans.

Lire la suiteLire la suite
Les régions proposent une ouverture du CPF (Compte personnel de formation) dès l'entrée « dans la vie active »

« L'entrée sur le marché du travail », qui correspondrait à l'ouverture des droits au titre du CPF, n'a pas de « définition juridique stabilisée ». L'ARF (Association des régions de France) propose donc de lui substituer « la notion d'entrée ou d'engagement ‘dans la vie active', mieux partagée dans notre ordre juridique ». Telle est une des propositions de la « contribution de l'ARF en vue de la mise en place d'un CPF » qui sera présentée lors de la deuxième réunion du groupe quadripartite (1), jeudi 24 octobre 2013, parallèlement à la négociation sur la réforme de la formation. Ce document, validé par la Commission formation de l'ARF, formule des propositions sur la définition du fait générateur du CPF et sur les modalités de mise en œuvre du droit à une durée complémentaire de formation qualifiante pour les jeunes sortis sans qualification professionnelle du système scolaire.

Lire la suiteLire la suite
Compte personnel de formation : le Medef ouvert à « une certaine forme d'opposabilité sous condition »

« La liberté est, pour [le Medef] un des principes structurants du CPF [compte personnel de formation], derrière ce concept nous entendons une certaine forme d'opposabilité sous condition », indique Antoine Foucher, directeur des relations sociales, de l'éducation et de la formation professionnelle du Medef, lors de la table ronde consacrée aux enjeux du CPF, tenue dans le cadre du colloque sur « le compte personnel de formation : finalités, usages et faisabilité », organisé le 16 octobre 2013 par Centre Inffo à l'invitation de Jean-Patrick Gille, député (PS) d'Indre-et-Loire. Le Medef a aussi indiqué qu'il était ouvert sur la question d'un « financement dédié sur le CPF », une question « impossible à évacuer » selon la CGT et un point fondamental pour Emmanuelle Wargon, DGEFP, qui estime que « sans financement dédié, nous allons vite arriver à une difficulté ».

Lire la suiteLire la suite
Compte personnel de formation : l'Igas travaille sur la base d'un abondement par tous les acteurs, dont le titulaire

La mission de l'Igas sur le CPF (compte personnel de formation) part sur la base d'un compte « pouvant être abondé par l'ensemble des acteurs de la formation professionnelle (y compris la personne) et le compte personnel de prévention de la pénibilité », indique le document de présentation de cette mission fourni aux membres du groupe quadripartite lors de sa première réunion le 1er octobre 2013 (AEF n°461862). Missionnée par Michel Sapin, ministre en charge de la Formation professionnelle (AEF n°461875), l'Igas est chargée « de travaux techniques de nature à instruire et éclairer les arbitrages nécessaires » en ce qui concerne « le système de gestion et de traçabilité du CPF ». Un document détaillant sa mission relative au conseil en évolution professionnelle a aussi été présenté par l'Inspection générale.

Lire la suiteLire la suite
Le gouvernement charge l'Igas d'appuyer le groupe quadripartite sur la mise en oeuvre du compte personnel de formation

Michel Sapin, ministre en charge de la Formation professionnelle, vient de confier à l'Igas des missions d'évaluation sur la gestion et la traçabilité du compte personnel de formation pour les employeurs et financeurs et sur le conseil en évolution professionnelle. Les rapports devront être remis d'ici à la fin novembre 2013. Il s'agit d'appuyer les travaux du groupe quadripartite (État, régions, organisations syndicales et patronales) qui portent sur ces sujets et qui visent à préparer le projet de loi sur la formation professionnelle, parallèlement à la négociation nationale interprofessionnelle. Les inspecteurs pourraient également être chargés d'évaluer l'impact de la mise en œuvre du compte personnel sur la qualité de l'offre de formation « en fonction des orientations données par le groupe quadripartite » sur le sujet.

Lire la suiteLire la suite