Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Logement neuf : les ventes chutent de 23 % au troisième trimestre 2013 (FPI)

12 984 ventes de logements neufs ont été réalisées au troisième trimestre 2013, ce qui représente une baisse de 23 % par rapport au deuxième trimestre qui avait enregistré un « bref rebond, selon la dernière note de conjoncture de la FPI, publiée jeudi 14 novembre 2013. Dans le même temps, le nombre de logements mis en vente s'effondre de 18,5 % par rapport au troisième trimestre 2012 et passe de 17 303 à 14 101. Pour la FPI, « les indicateurs avancés d'octobre font redouter un quatrième trimestre particulièrement mauvais, avec des reculs significatifs sur certains marchés et dans bien des cas, une hausse sensible des taux de désistement ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les ventes de logements neufs en recul de 7 % sur un an au premier trimestre 2013 (FPI)

Les ventes au détail de logements neufs enregistrent un recul de 7 % au premier trimestre 2013 (12 373 réservations nettes, hors résidences avec services) par rapport au premier trimestre 2012, indique l'observatoire de la FPI (fédération des promoteurs immobiliers) (1) dans sa note trimestrielle publiée jeudi 16 mai 2013. François Payelle, le président de la FPI, qualifie ces chiffres de « préoccupants » et note que bien que « les mesures structurelles que s'apprête à prendre le gouvernement par ordonnances vont clairement dans le bons sens (AEF Habitat et Urbanisme n°189731), elles n'auront d'effet sur la production de logements qu'à compter de 2014 ». Pour agir à court terme, il demande que le cadre réglementaire du dispositif Duflot soit fixé très rapidement et plaide pour « que la relance de l'accession à la propriété devienne une priorité ». De leur côté, les prix restent stables, n'enregistrant qu'une baisse de 1,3 % au premier trimestre.

Lire la suiteLire la suite