Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Gironde : la rentrée 2013 a mis les personnels de la DSDEN et les IEN sous tension

Plusieurs syndicats ont alerté les autorités académiques à Bordeaux, courant novembre, du « climat tendu » au sein de la DSDEN de la Gironde. Sien-Unsa et SNPI-FSU ont écrit au recteur pour se plaindre des conditions de travail des inspecteurs. L'Unsa-Éducation et FO ont aussi saisi le CHSCT académique des difficultés. Selon le Dasen, Claude Legrand, la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, un grand nombre de contrats aidés (900) à recruter et la mutualisation, au niveau de cette DSDEN, de la gestion académique des enseignants du primaire, ont alourdi les tâches de « certains services » et « pesé sur ce début d'année ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Académie de Lille : « l'expertise des IEN est bafouée », estime le Sien-Unsa

« Dans l'académie de Lille, les IEN ressentent une inutile mise au pas, un déni de leur statut de cadre, pire, le discrédit interne », affirme le Sien-Unsa, dans un courrier au recteur que s'est procuré AEF. Cette lettre vient aussi d'être publiée sur le site du syndicat alors que s'ouvre son congrès à Paris (AEF n°181677). « L'IEN est le seul expert pour le premier degré or son expertise est bafouée. Sa capacité à piloter les dispositifs est remise en cause. Aucune élaboration (projet académique, maquettes de formation mises en œuvre dans les Espé) n'implique les IEN », déplore le syndicat. Le rectorat de Lille n'a pas souhaité répondre aux questions d'AEF.

Lire la suiteLire la suite
« Les inspecteurs sont en colère » face à leur charge de travail (Patrick Roumagnac, Sien-Unsa)

« Les inspecteurs sont en colère. On surcharge aujourd'hui complètement la barque » au niveau de la charge de travail, indique à AEF, Patrick Roumagnac, secrétaire général du Sien-Unsa, jeudi 26 septembre 2013. « Il y a une distorsion entre l'ambition affichée par le ministère et les consignes données sur le terrain », déplore-t-il, demandant une « rationalisation de la charge de travail des inspecteurs ». Le syndicat tient son congrès à Paris du lundi 30 septembre au mercredi 2 octobre 2013 avec comme enjeu principal « la refondation de l'encadrement ». Patrick Roumagnac se dit confiant dans les discussions qui vont s'ouvrir sur les métiers des personnels pour introduire « une plus grande porosité entre les corps d'encadrement ». Le syndicat propose notamment de créer des « inspecteurs de l'école du socle ».

Lire la suiteLire la suite
Le SNPI-FSU interpelle Vincent Peillon sur « le malaise » des inspecteurs

« Depuis la rentrée scolaire, nombreux sont les inspecteurs chargés de circonscription de premier degré qui saisissent notre organisation syndicale des grandes difficultés qui affectent l'exercice de leurs fonctions », écrit le SNPI-FSU dans une lettre datée du 23 septembre 2013 et adressée au ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon. Le syndicat pointe une « multiplication des tâches » qui « crée un sentiment de malaise » chez les inspecteurs car « elles se conjuguent à un manque de perspectives, tant en termes de finalités poursuivies, qu'en termes de reconnaissance effective de la place des inspecteurs dans l'institution ». Il précise que la nature de ces difficultés « peut varier suivant les lieux d'exercice » mais que leurs conséquences sont « préoccupantes ». Le syndicat demande une audience au ministre sur ce sujet.

Lire la suiteLire la suite