Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Plan urgences : Rhône-Alpes met l'accent sur les médecins correspondants Samu et les centres de soins intermédiaires

« Renforcer le dispositif des médecins correspondants Samu et lancer une réflexion sur l'expérimentation de centres de soins de premier recours avec plateaux techniques », sont les deux chantiers prioritaires prévus par la commission régionale des soins urgents et non programmés (1), mise en place le lundi 23 septembre 2013 par Christophe Jacquinet, directeur général de l'ARS Rhône-Alpes, dans le cadre du « Plan urgences » (circulaire du 27 juin dernier). Objectif : « améliorer l'accès aux soins urgents et non programmés et les conditions de travail des médecins urgentistes en Rhône-Alpes », conformément à l'objectif du gouvernement qui souhaite que chaque citoyen ait accès à un service d'urgence situé à moins de 30 minutes de son domicile. « Les urgences et les soins non programmés ne sont pas qu'un sujet hospitalier », estime Christophe Jacquinet, interrogé par l'AEF.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi