Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le directeur de l'EC3 constate une hausse des intrusions contre les entreprises, gouvernements et institutions

« Nous voyons une augmentation des intrusions, contre des entreprises, des gouvernements, des institutions », indique Troels Oerting, directeur de l'EC3 (European Cybercrime Center, centre européen de lutte contre la cybercriminalité), lundi 25 novembre 2013, lors d'une conférence à Rome. « Dans les affaires de criminalité organisée, nous constatons également un déplacement du téléchargement vers le 'streaming'. Cela complique le travail des forces de l'ordre pour trouver des preuves, en particulier pour lutter contre la pédopornographie. » Troels Oerting explique les défis auxquels sont confrontés les forces de sécurité qui luttent contre la cybercriminalité, avec des ressources limitées, des délinquants basés à l'étranger et des preuves qui disparaissent rapidement.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Europol recrute pour la première fois « du personnel non policier pour travailler sur des affaires » (Jean-Dominique Nollet, EC3)

« C'est une première pour Europol de recruter du personnel non policier pour travailler sur des affaires », explique Jean-Dominique Nollet, chef de l'unité « Forensics, Research, Development » au sein de l'EC3 (European Cybercrime Centre). Ce centre vient, en effet, de publier une fiche pour un poste vacant, ouvert aux candidats non issus de la police, gendarmerie ou douane. « Nous avons souhaité élargir le recrutement pour bénéficier des meilleurs profils possibles », indique-t-il. « La cybercriminalité n'est pas dans un domaine classique, nous sommes davantage dans le partenariat public-privé, l'échange d'informations », poursuit Jean-Dominique Nollet. « Nous cherchons un expert avancé, mais qui puisse être multitâche, un couteau suisse de l'analyse technico-légale. […] Quand nous avons préparé la fiche de poste, nous avons indiqué ce qui nous paraissait essentiel. Nous nous sommes rendus compte que nous en demandions beaucoup et que cela comportait tout de suite un certain niveau de difficulté. Cela veut dire que le niveau policier, dont nous disposons ici à Europol, est assez avancé. »

Lire la suiteLire la suite
Cybercriminalité : l'EC3 « a pour objectif de devenir un véritable carrefour de l'information » (Stéphane Duguin)

L'EC3 (European Cybercrime Centre, Centre européen de lutte contre la cybercriminalité) « a pour objectif de devenir un véritable carrefour de l'information, entre les forces de sécurité, les grands acteurs publics et les grands acteurs du privé ». C'est ce qu'explique Stéphane Duguin, chef de cabinet et programme manager en charge de la création de l'EC3, lors d'une interview à AEF Sécurité globale. Ce centre a été lancé officiellement en janvier 2013, dans les locaux d'Europol (AEF Sécurité globale n°198393). « En plus de l'augmentation d'effectif, nous avons gagné en efficacité au travers d'un management centralisé et d'un meilleur échange d'expertise entre les équipes », ajoute-t-il. Le centre travaille sur la coordination des enquêtes transnationales, mais aussi le soutien à la recherche et la formation. L'EC3 investit aussi « dans la création d'un laboratoire qui permettra l'utilisation des dernières technologies en matière de soutien technico-légal », précise Stéphane Duguin.

Lire la suiteLire la suite
Cybercrminalité : l'EC3 souhaite coopérer avec le secteur privé, Interpol et Eurojust (Troels Oerting, congrès européen de police à Berlin)

« Ce n'est pas un secret, les forces de sécurité ne peuvent pas, à elles seules, lutter contre la cybercriminalité. Mais dans de nombreux pays, les polices sont un peu arrogantes. Elles attendent de l'information venue du privé mais ne souhaitent pas faire sortir d'information dans l'autre sens », affirme Troels Oerting, directeur de l'EC3 (European Cybercrime Center, centre européen de lutte contre la cybercriminalité), mardi 19 février 2013. Il s'exprimait au cours du congrès européen de police, qui se tient à Berlin, les mardi 19 et mercredi 20 février 2013. « Nous devons changer cela. Nous devons avoir une coopération en toute confiance, mais elle doit être encadrée et préciser ce que nous pouvons échanger. Nous allons travailler avec les banques, les logiciels, les entreprises de sécurité. […] Beaucoup d'entreprises privées se sont montrées intéressées et partagent des informations sur stratégies, les logiciels malveillants et autres. »

Lire la suiteLire la suite