Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Bac : des syndicats demandent « des mesures urgentes » pour réformer les épreuves orales de langues

Une intersyndicale (SE-Unsa, Sgen-CFDT, Snes-FSU, Snalc, SUD et CGT) demande « des mesures urgentes » à Vincent Peillon concernant l'évaluation à l'oral des langues vivantes au bac général et technologique. Dans une lettre au ministre de l'Éducation nationale, le 23 octobre, les six organisations proposent la création d'une « banque nationale de sujets pour éviter d'avoir à en produire systématiquement de nouveaux ». Elles souhaitent en outre que « l'évaluation de l'expression orale soit faite par un autre enseignant que celui qui enseigne à l'élève » et que « ce travail » soit « rémunéré au même titre qu['il l'est pour] les examinateurs des autres épreuves ». Par ailleurs, l'intersyndicale souhaite la mise en place d'un groupe de travail sur ces épreuves. De son côté, le SNFOLC estime dans un communiqué du 22 octobre qu'il « suffit d'organiser l'épreuve orale en juin, comme pour les épreuves de français ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Vincent Peillon « n'annonce pas la réforme du bac » mais l'ouverture de « discussions sur son avenir »

Y a-t-il trop d'épreuves au bac ? Faut-il introduire davantage de contrôle en cours de formation pour alléger l'examen ? Vincent Peillon « ne se prononce pas » même s'il veut « regarder comment améliorer les choses », indique-t-il lors d'une visite du lycée Évariste-Galois de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), jeudi 6 juin 2013. « Je ne dis pas que j'annonce aujourd'hui la réforme du bac », prévient le ministre de l'Éducation nationale. « J'indique juste une méthode : nous allons nous concerter, discuter de l'avenir du bac prochainement. » Le ministre ne veut pas « interrompre la réforme » pensée par son prédécesseur Luc Chatel car « il ne faut pas déstabiliser tout le temps tout le monde ». Il présente également une « e-campagne » de communication, mise en ligne du 7 au 16 juin, veille des premières épreuves, destinée aux candidats et intitulée « Frauder au bac nuit gravement à la scolarité ».

Lire la suiteLire la suite
Baccalauréat : le Snalc demande un moratoire sur les modalités des épreuves de langues vivantes

Le Snalc-Fgaf demande « un moratoire sur la mise en application des modalités] […] des épreuves de langues vivantes des baccalauréats de la série générale et technologique pour la session 2013 », fait savoir le syndicat le 25 mai 2012. Ces nouvelles modalités ont été fixées par un texte publié fin avril 2012 sur Éduscol, à la suite de la note de service parue au BO n°43 du 24 novembre 2011 (AEF n°227390). Le Snalc dénonce la « suppression de toute épreuve de traduction y compris en série L, ce qui pénalisera les futurs candidats en CPGE et autres formations du genre ». Par ailleurs, « l'épreuve de compréhension orale aura lieu [en] contrôle en cours d'année [et] ne s'appliquera pas aux candidats de la série L ! », ajoute l'organisation. « L'épreuve d'expression orale quant à elle aura lieu en contrôle en cours d'année en avril, avec un professeur qui évaluera ses propres élèves, et toutes les dérives sont à craindre », selon le Snalc.

Lire la suiteLire la suite