Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°462006

L'Insee signale une « forte augmentation » des décès en 2012, dont 12,3 % ont lieu en Ephad (10,2 % en 2002)

L'Insee publie ce mardi 29 octobre 2013 les données définitives 2012 des statistiques d'état civil portant sur les décès intervenus l'an dernier qui montrent une augmentation de +4,6 % des décès par rapport à 2011. En 2012, 569 868 personnes sont décédées en France, dont 559 227 en métropole. L'année 2012 atteint ainsi « le plus haut niveau de décès depuis 1994, devançant notamment 2003, année de la canicule ». Même en tenant compte des années bissextiles, 2012 reste en première position avec 1 557 décès en moyenne par jour contre 1 541 en 2003. Les décès ont été plus nombreux en février et mars « chacun de ces deux mois dépassant 9,4 % des décès de l'année ». En 2012, le pic du nombre de décès se situe à 89 ans en moyenne : 86 ans pour les hommes et 91 ans pour les femmes. Plus de la moitié des décès (57 %) ont lieu à l'hôpital ou en clinique privée, proportion stable. En revanche, la part des décès dans les maisons de retraite continue d'augmenter, atteignant 12,3 %, contre 11,6 % en 2011 et 10,2 % en 2002. Celle des décès à domicile stagne à 25 % depuis 2011 (27 % en 2002).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'accroissement de la population française a été freinée en 2012 par la surmortalité chez les populations fragiles (Bilan Insee)

Au cours de l'année 2012, la France s'est certes peuplée de 300 000 personnes supplémentaires, pour atteindre 65,8 millions de personnes résident sur son territoire, mais sa population « a augmenté plus faiblement que les années précédentes », observe une publication (1) de l'Insee, parue mardi 15 janvier 2013. Ce ralentissement démographique serait notamment dû à une mortalité « plus forte » que les années précédentes, avec pour résultat le plus faible solde naturel (l'écart entre les naissances et les décès) depuis 2003. Le nombre de naissances reste pour sa part « élevé » (822 000), malgré un « léger recul » imputable à une diminution du nombre de femmes en âge de procréer (tandis que le taux de fécondité se stabilise à 2,1 enfants par femme). Mais le nombre de décès (571 000) est « beaucoup plus » élevé que les années précédentes et explique l'affaissement du solde naturel. « Les générations nombreuses arrivent à des âges où les taux de mortalité sont peu à peu plus élevés, observent dans un premier temps les auteurs de l'étude. Cela contribue mécaniquement à augmenter le nombre de décès, mais ne suffit pas à expliquer l'augmentation de 2012. »

Lire la suiteLire la suite
L'espérance de vie progresse pour tous, mais les inégalités sociales devant la mort ne se réduisent pas (France portrait social 2012, Insee)

À 35 as, un homme cadre peut espérer vivre six ans et demi de plus qu'un ouvrier, une femme cadre trois ans de plus qu'une ouvrière, révèle l'Insee dans l'édition 2012 de « France portrait social », rendue publique ce mercredi 28 novembre. Sur les 25 dernières années, l'espérance de vie à 35 ans a augmenté d'environ une année tous les 5 ans dans toutes les catégories socioprofessionnelles, pour les hommes comme pour les femmes. « Ce bilan positif, signifie malgré tout que les inégalités sociales devant la mort ne se sont pas réduites », note l'Insee. La dernière livraison de l'Insee précise par ailleurs que « parmi les salariés du secteur privé, nés entre 1940 et 1946, 13 % de ceux qui étaient ouvriers à 36 ans, sont morts avant avant 60 ans, contre 6 % de ceux qui étaient cadres ». Les inégalités sociales de mortalité avant 60 ans sont particulièrement marquées, rappelle l'Institut national de la statistiques qui précise que le taux de mortalité avant 60 ans atteint 16 % pour les ouvriers non qualifiés de type artisanal, nombreux à travailler dans la construction contre 12 % pour les ouvriers qualifiés travaillant dans l'industrie.

Lire la suiteLire la suite