Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Recrutement et reconversion des policiers et gendarmes : une convention signée avec Pôle emploi en Languedoc-Roussillon

La police et la gendarmerie nationales ont signé avec Pôle emploi une convention régionale visant à favoriser le recrutement et la reconversion de leurs personnels en Languedoc-Roussillon, mardi 24 septembre 2013. Cette convention régionale remplace l'accord régional signé entre Pôle emploi et la région de gendarmerie de Languedoc-Roussillon le 27 juin 2011. Réaliser une analyse partagée des besoins de recrutement de la police et de la gendarmerie, promouvoir les métiers de ces deux institutions, réussir les recrutements et permettre le reclassement des adjoints de sécurité et des gendarmes adjoints volontaires sont les quatre axes de collaboration prévus dans la convention.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La moitié des ADS recrutés depuis 1997 sont devenus fonctionnaires de police (ministère de l'Intérieur)

50,6 % des adjoints de sécurité recrutés par le ministère de l'Intérieur depuis 1997 - date de création de ces emplois - sont devenus fonctionnaires de police. C'est ce qu'indique le ministère de l'Intérieur dans sa réponse à la députée Colette Capdevielle (SCR, Pyrénées-Atlantiques). Au total, selon le dernier décompte de la place Beauvau, « 68 % des 48 982 ADS ayant quitté leurs fonctions » ont retrouvé un emploi. Le ministère de l'Intérieur signale qu'en 2011, 14 % des inscrits au concours interne de la police étaient des gendarmes adjoints volontaires. Ces derniers pouvaient, pour la première fois, postuler à ce concours.

Lire la suiteLire la suite