Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L'agriculture a généré un surplus d'azote de 900 000 tonnes et émis 104 millions de tonnes de GES en 2010 (CGDD)

L'activité agricole en France métropolitaine a engendré un surplus d'azote estimé à 902 000 tonnes, soit en moyenne 32 kg/ha de SAU (surface agricole utile) et des émissions de gaz à effet de serre estimées à 104 millions de tonnes, constate le CGDD dans le numéro 448, publié le 1er octobre 2013, de sa revue « Chiffres et statistiques ». Le surplus correspond à la quantité maximale d'élément excédentaire sur une surface agricole donnée qui risque d'être transférée vers le milieu aquatique. Les surplus d'azote varient de 1 à 6 selon la nature de la culture, et de 1 à 4 entre des régions d'élevage intensif et extensif. Les émissions de gaz à effet de serre « sont pour 61 % d'origine animale » et sont dominées par le méthane, précise le rapport. Elles connaissent également des disparités régionales.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Agriculture : l'Inra propose dix mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre en 2030

L'Inra (Institut national de recherche agronomique) a rendu publiques mardi 2 juillet 2013 les conclusions de son rapport « Quelle contribution de l'agriculture française à la réduction des émissions de gaz à effet de serre ? » (1). Ces travaux de recherche lui avaient été commandés fin 2011 par le Medde, le ministère de l'Agriculture et l'Ademe, pour identifier les moyens d'améliorer le bilan de gaz à effet de serre de l'agriculture, « sans modifications profondes des systèmes de production et des niveaux de production ». Le travail de l'Inra a consisté à déterminer dix actions (2) sur des techniques agricoles et concernant une diversité de filières, à évaluer leur potentiel d'atténuation et leur coût, et à procéder à une analyse comparée de leur efficience (rapport coût-efficacité). Les dix actions concernent la gestion de l'azote, le stockage de carbone dans les sols et la biomasse par des techniques appropriées, l'alimentation animale, la gestion des effluents et la consommation d'énergie fossile sur les exploitations.

Lire la suiteLire la suite
La réforme de la PAC n'assure qu'un verdissement a minima de l'agriculture européenne, selon le collectif PAC 2013

Le Parlement européen, le Conseil de l'UE et la Commission européenne sont parvenus, mercredi 27 juin 2013, après dix-huit mois de négociations, à un accord de compromis sur la réforme de la politique agricole commune pour la période 2014-2020. Un des enjeux de la réforme de la PAC d'un point de vue écologique était d'assurer son « verdissement », à savoir renforcer les mesures obligatoires favorables à l'environnement à la biodiversité pour les agriculteurs. La réforme adoptée pour les sept prochaines années instaure une série d'obligations, assorties cependant de nombreuses mesures dérogatoires, qui « ne suffiront pas à rendre la PAC rééllement écologique », selon le collectif français PAC 2013, qui réunit notamment la Confédération paysanne, la FNH, les Amis de la terre, Agir pour l'environnement, le Réseau action climat, le WWF.

Lire la suiteLire la suite
Climat : la commission Envi du Parlement européen adopte de nouvelles règles pour les émissions de CO2 de l'agriculture et de la forêt

La commission Environnement du Parlement européen a adopté, mercredi 10 octobre 2012, par 36 voix pour, treize voix contre et une abstention, la proposition de décision de comptabilisation des émissions de CO2 pour les secteurs de l'agriculture et de la forêt au sein de l'Union européenne, présentée en mars dernier par la Commission européenne (AEF n°219301). « La prise en compte de ces émissions dans la réalisation des inventaires de chaque État membre doit être obligatoire et fondée sur des règles solides », affirment les eurodéputés. Appelé LULUCF (en anglais « land use, land use change and forestry ») pour « utilisation des terres, changement d'affectation des terres et foresterie », ce secteur n'était jusque là pas pris en compte dans les inventaires d'émissions de gaz à effet de serre nationaux des pays soumis au protocole de Kyoto ni même des États membres de l'Union européenne, en raison d'un manque de connaissances scientifiques sur la manière de mesurer et de rapporter ces émissions.

Lire la suiteLire la suite