Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Budget : les actions prévues pour réduire les dépenses des opérateurs du MEN et leurs projets en 2014

Le PAP (projet annuel de performance) 2014 de la mission « enseignement scolaire » détaille pour les opérateurs du ministère de l'Éducation nationale les actions prévues pour contribuer à la maîtrise des dépenses publiques et leurs nouveaux projets en 2014. Le projet de loi de finances prévoit pour les opérateurs « une diminution de 32 ETP en 2014 » et une « réduction des frais de structure de 4 % en 2014 », qui représente deux millions d'euros (AEF n°181793). Les crédits du programme destinés aux opérateurs de l'État représentent 221, 27 millions d'euros.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Budget 2014 : sur les 8 804 ETP créés dans l'éducation nationale, 4 842 concernent le premier degré

Sur les 8 804 ETP créés en 2014 dans l'éducation nationale, « 4 842 concernent l'enseignement public du premier degré public, 2 521 le second degré public, 773 l'enseignement privé et 668 la 'vie de l'élève' (CPE et AVS) », indique le ministère à AEF, à l'occasion de la présentation du projet de loi de finances mercredi 25 septembre 2013. Cette répartition est « liée aux taux de départ à la retraite ». 27 000 recrutements sont prévus en 2014, dont 22 000 concernent des enseignants stagiaires. En matière de numérique, le budget prévoit 10 millions d'euros, pour le soutien des projets de développement des usages numérique à l'école et la mise à disposition de ressources pédagogiques numériques pour les enseignants. Le ministère indique que le nouveau programme d'investissement d'avenir (PIA) prévoit 150 millions d'euros pour installer les internats de la réussite, avec la création de 6 000 places nouvelles co-financées avec les collectivités territoriales.

Lire la suiteLire la suite
Décrocheurs : l'Onisep ouvre un « éco-système numérique » avec géolocalisation pour aider les jeunes et les parents à se repérer

L'Onisep annonce le 8 mars 2013 la mise à disposition expérimentale du service en ligne « Ma seconde chance » pour les élèves décrocheurs et ceux en voie de décrochage, conçu en réponse à une commande du ministère de l'Éducation nationale (AEF n°200815). Ce nouveau service allie des outils de géolocalisation afin d'apporter une réponse adaptée au contexte géographique du jeune et de ses parents, un site web national avec notamment un « tchat » et des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. « Ce chantier demande une animation constante », souligne Philippe Daubignard, directeur de projets à l'Onisep, interrogé par AEF le 11 mars. Le réseau de délégations régionales de l'Onisep est notamment mobilisé pour collecter et vérifier les informations avec les partenaires associatifs et les collectivités, il faut une « mise à jour permanente ».

Lire la suiteLire la suite
Cned : « la question du maintien de l'existence de l'établissement sous sa forme actuelle » pourrait se poser (Cour des comptes)

Le Cned connaît une situation qui pourrait, « s'il n'y était pas porté remède, soulever la question du maintien de l'existence de l'établissement sous sa forme actuelle », considère la Cour des comptes dans son rapport annuel publié le 12 février 2013. Le centre connaît une « chute spectaculaire » du nombre de ses inscrits, qui sont passés de 402 000 en 1998 à 202 000 en 2011 (1). Cette baisse concerne « aussi bien les usagers du service public assuré par le Cned que les clients de ses prestations commerciales ». La diminution constatée s'est accentuée à partir de 2003 avec « une chute de 29,5 % » et « s'est poursuivie par la suite, y compris après la mise en place, en 2009 et 2010, d'une nouvelle tarification ». La Cour des comptes juge également que les activités du Cned suivent « une conception étroite du champ du service public de l'enseignement à distance », et pointe « le caractère insuffisamment maîtrisé de son offre de formation ».

Lire la suiteLire la suite
« Le Cned, un établissement public d'enseignement inadapté à la formation en ligne » (Cour des comptes)

« Le Cned, un établissement public d'enseignement inadapté à la formation en ligne », titre la Cour des comptes dans son rapport annuel rendu public le 12 février 2013. « Alors même que l'établissement a utilisé encore en 2011 environ 390 tonnes de papier et expédié plus de 300 millions de pages », l'évolution vers la formation en ligne « nécessite la mise au point de méthodes pédagogiques adaptées » avec « la conception et la réécriture sous forme interactive de plus de 1 600 formations, et l'engagement des personnels enseignants ou des formateurs dans de nouvelles formes d'animation et de tutorat ». Selon le rapport, « une réorientation de cette ampleur suppose que soient disponibles des capacités techniques, pédagogiques, commerciales et de gestion, dont le Cned n'a pas fait la démonstration jusqu'à présent ».

Lire la suiteLire la suite
Les opérateurs de l'enseignement scolaire peu engagés dans une « démarche de performance » (Cour des comptes)

« La chute importante et continue sur plus d'une décennie du nombre des inscrits au Cned comme l'importance des besoins d'accompagnement éducatif individualisé au sein du service public de l'enseignement devraient mettre le ministère et son opérateur devant des choix fondamentaux ». C'est le constat dressé par la Cour des comptes dans un rapport intitulé « Résultats et gestion budgétaire » pour l'exercice 2011, dont le chapitre consacré à la mission interministérielle enseignement scolaire vient d'être présenté le 30 mai 2012 par Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes, devant la commission des finances du Sénat (AEF n°213946). La Cour des comptes préconise ainsi de que le secrétaire général du ministère de l'Éducation nationale « en tant que tutelle des opérateurs, s'assure que ces derniers entrent réellement dans la démarche de performance ».

Lire la suiteLire la suite