Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Faut-il supprimer la procédure de qualification ou sanctionner les directeurs de « mauvaises » thèses ?

Supprimer la qualification qui fait office de 2e jury de thèse ou la maintenir comme garantie contre le recrutement local ; sanctionner les directeurs de thèses qui ne parviennent pas à qualifier leurs docteurs ; réfléchir à l'adéquation des personnes recrutées aux fonctions qu'ils auront à exercer ; supprimer les membres nommés et les listes syndicales au CNU : ce sont quelques-unes des idées exprimées lors d'un séminaire organisé par QSF, le 4 octobre 2013 sur l' « une des questions les plus difficiles à régler », selon son président Olivier Beaud : « Comment concilier autonomie des universités et qualité du recrutement des universitaires ? » Vincent Berger, Alain Abécassis et Pierre-Cyrille Hautcœur, notamment, ont été invités à participer à ce séminaire, qui se tient après « le vif émoi » suscité par l'adoption, au Sénat, d'un amendement à la loi ESR supprimant la qualification, finalement rejeté en CMP (AEF n°187097 et n°186783).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
URGENT. Le projet de révision du décret enseignant-chercheur rend la modulation de service « facultative »

Mettre en œuvre la nouvelle organisation des universités découlant de la loi ESR, avec en particulier la création du conseil académique : tel est le premier objectif du projet de décret modifiant le décret statutaire des enseignants-chercheurs du 6 juin 1984, projet actuellement soumis à consultation par le MESR et qu'AEF s'est procuré. Le ministère profite également de cette révision pour proposer de rendre la modulation de service facultative, de supprimer le concours d'agrégation interne dans les disciplines juridiques, politiques, économiques et de gestion, de créer des concours réservés pour les maîtres de conférences « particulièrement impliqués » ou encore demander la présence de 40 % de femmes dans les comités de sélection. Ces mesures, si elles sont entérinées, entreront en vigueur le 1er septembre 2014.

Lire la suiteLire la suite
CONFIDENTIEL. L'IGAENR estime que le CNU ne garantit pas l'égalité des candidats à la qualification

« La procédure de qualification telle qu'elle existe actuellement soulève de nombreuses questions », estime un rapport encore non publié de l'IGAENR portant sur « les effets de la LRU sur les processus de recrutement des enseignants-chercheurs » et dont AEF s'est procuré un extrait sur la qualification. L'IGAENR estime, chiffres à l'appui et après analyse des critères de quatre sections, qu'il « n'existe pas une politique de qualification du CNU mais des politiques propres à chaque section ». De ce fait, les candidats « n'abordent pas leur passage devant le CNU avec les mêmes chances ». De plus, cette situation « aboutit, pour certaines sections, à priver de fait les universités de liberté de choix dans leurs recrutements ». L'IGAENR estime que « le CNU doit garantir l'égalité de tous les candidats » à la qualification et que la CP-CNU devrait jouer un rôle de coordination des sections.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Le CNU ne participe-t-il pas à la déresponsabilisation de la communauté universitaire ? » (E. Picard, historienne)
Lire la suite
43,5 % des qualifiés par le CNU en 2012 n'ont pas candidaté à un poste la même année

43,5 % des personnes qualifiées par le CNU (Conseil national des universités) en 2012 n'ont pas été candidates aux concours d'enseignant-chercheur la même année, indique une étude de la promotion 2012 des qualifiés aux fonctions de MCF et de PR publiée par la DGRH en mars 2013. La DGRH parle d'un « fort taux d'évaporation de qualifiés de l'année ». À titre de comparaison, ce taux d' « évaporés » était de 34,5 % en 2007, 37,3 % en 2008, 42,6 % en 2009, 41,6 % en 2010 et 43,2 % en 2011.

Lire la suiteLire la suite