Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Il n'y a pas d'ambiguïté sur ce que vont produire les IRT en termes de PI » (Stéphane Richard, PDG d'Orange)

« Notre collaboration avec l'IRT (institut de recherche technologique) B-com reflète notre engagement dans l'open innovation », déclare Stéphane Richard, PDG d'Orange. Il s'exprime lors d'une table ronde intitulée « IRT : quels engagements pour quels bénéfices ? », organisée lors du 1er forum des IRT qui s'est tenu à Rennes jeudi 10 octobre 2013. « À ce jour, 21 salariés d'Orange travaillent chez B-com et nous investissons 1 million d'euros par an dans cet institut, ce qui est une façon pour nous de marquer notre engagement en Bretagne », poursuit-il. Stéphane Richard précise en outre qu'il n'y a « pas d'ambiguïté sur ce que vont produire les IRT en termes de propriété intellectuelle ». « Tout est très bien précisé », salue-t-il. « Attention, le but n'est pas qu'Orange écrase B-com, bien au contraire », assure le PDG de l'entreprise.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
« L'intégration des PME sera un élément d'appréciation important de l'évaluation des IRT » (L. Gallois au forum des IRT)
Lire la suite
Geneviève Fioraso : la mise en oeuvre des IRT « exige un traitement particulier »

La mise en oeuvre des IRT (instituts de recherche technologique) « exige un traitement particulier », indique à AEF Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, mardi 17 juillet 2012. Revenant sur son audition au Sénat, le 11 juillet 2012, au cours de laquelle elle avait évoqué les IRT (AEF n°210214), la ministre souligne que « l'enjeu est d'avancer avec pragmatisme, dans le respect du travail réalisé par les acteurs scientifiques, universitaires et économiques, afin de ne pas bloquer les projets déjà engagés ». Elle ajoute qu'il s'agit aussi, « pour les projets en cours, de simplifier et d'adapter les procédures aux spécificités des écosystèmes locaux ». « Je m'y suis impliquée personnellement en prenant le temps d'écouter et de rencontrer les porteurs de projets. D'ores et déjà, les efforts engagés ont permis de faire avancer des projets importants pour les territoires », assure-t-elle.

Lire la suiteLire la suite
RUE 2012 : « Les IRT, une fausse bonne idée à deux milliards d'euros ? », une table ronde au programme de l'après-midi du 15 mars 2012

Créer un cadre de coopération plus pérenne pour les collaborations entre établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche et les acteurs privés : tel devait être l'objectif des IRT (instituts de recherche technologique), issus des investissements d'avenir et dont les premiers lauréats ont été labellisés en mai 2011 (AEF n°241388). Pourtant, et alors que la contractualisation des projets est en cours, des difficultés inhérentes à la complexité du cahier des charges de ces nouvelles structures sont venues retarder le processus. De multiples tensions sont apparues, tant dans le monde académique qu'industriel : équilibre de la gouvernance, montage juridique, répartition de la propriété industrielle, mise à disposition de personnels, articulation avec les Satt (sociétés d'accélération du transfert de technologie) (AEF n°220364).
Un débat, intitulé « Les IRT, une fausse bonne idée à deux milliards d'euros ? » sera organisé le jeudi 15 mars de 15h45 à 17h dans le cadre des RUE (rencontres universités-entreprises). Il mettra en lumière les raisons de ce faux départ et évoquera les écueils à éviter pour que le processus ne s'enraye pas complètement.

Lire la suiteLire la suite
IRT : labellisations des projets « B-Com » et « SystemX » dotés respectivement de 131 et 336 millions d'euros de budget

Les deux instituts de recherche technologique « SystemX » et « B-Com » sont « officiellement labellisés », confirment à AEF Jean-Luc Beylat, président de Systematic et Vincent Marcatté, président du pôle Images & Réseaux, mardi 31 janvier 2012. L'IRT « SystemX », doté de 336 millions d'euros (dont 290 millions non consommables et 46 millions d'euros consommables) et rassemblant 44 partenaires dont 35 industriels « permettra d'accélérer cette démarche collaborative initiée par le pôle Systematic Paris-Region en se fondant sur les nouveaux modèles d'innovation essentiellement basés sur la capacité de partager, développer et maîtriser un portefeuille de technologies génériques et de les diffuser efficacement dans les filières économiques cibles ». Porté par le campus Paris-Saclay, il bénéficie de la labellisation principale du pôle de compétitivité Systematic Paris-Region, de celle des pôles Medicen, Advancity, Mov'eo et Astech, et du soutien des collectivités territoriales. Quant à l'IRT « B-Com », il disposera d'un financement de 131 millions d'euros (dont 100 millions d'euros non consommables et 31 millions d'euros consommables) et sera basé à Rennes, Lannion et Brest. Ces deux nouvelles structures viennent s'ajouter aux six premiers IRT labellisés en mai 2011 (AEF n°241388). Alors classés 7e et 8e par le jury, ils « devaient être restructurés en tenant compte de l'avis du jury […] avant d'être soumis à nouveau à l'approbation du jury avant l'été en vue d'une éventuelle labellisation ».

Lire la suiteLire la suite
France Télécom-Orange : le comité d'établissement Innovation propose de « recentrer la R&D sur la recherche assumant la prise de risque »

« Recentrer la R&D sur la recherche et le développement expérimental assumant la prise de risque », et « définir une stratégie de la R&D pensée comme des trajectoires ouvertes s'appuyant sur des programmes pluriannuels, et non comme une succession d'objectifs à court terme » : telles sont deux des sept propositions principales formulées par le CE (comité d'établissement) (1) du périmètre innovation de France Télécom, lors des assises de la R&D organisées le 7 juin 2011 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) par Jean-Luc Sicre et Christophe Dousson, respectivement président de la commission économique du CE innovation et secrétaire adjoint. Le CE propose aussi de « construire une stratégie d'innovation dynamique », de « revaloriser les directions transverses (direction de la recherche et de la stratégie, et direction du développement) qui disposeraient à nouveau de l'autorité et des moyens de définir et de valider les axes de R&D à court, moyen et long terme », de « recréer une ligne hiérarchique sur des critères techniques et scientifiques en soutien des équipes et non du seul contrôle des salariés », de « donner des perspectives pérennes de carrière aux salariés de R&D, et pas seulement à ceux choisis comme 'experts' » et de « redonner du temps aux salariés pour des activités hors programme ».

Lire la suiteLire la suite