Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Désamiantage de Censier : Paris-III bénéficiera d'un bâtiment neuf pour la rentrée 2018, dans le 12e arrondissement

« À la rentrée 2018, l'université Sorbonne Nouvelle (Paris-III) emménagera dans des locaux entièrement neufs, qui seront construits rue de Picpus, dans le 12e arrondissement de Paris », annonce le MESR vendredi 18 octobre 2013. Ces locaux remplaceront ceux du site de Censier, amiantés et dégradés. Les pouvoirs publics ont en effet tranché entre différents scénarios à l'étude depuis l'abandon de l'hypothèse de l'îlot Poliveau à l'été 2012, et ont opté pour la construction d'un bâtiment neuf de 25 000 mètres carrés de surface utile (35 000 m2 SHON), pour un coût total de 135 millions d'euros. Le MESR se félicite de cet « arbitrage interministériel très favorable », « après dix années de tergiversations ». À terme, Paris-III sera donc implantée sur deux pôles principaux : son site historique du Quartier latin et le nouveau site de Picpus.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Rapport final Larrouturou: l'ilôt Poliveau pour Paris-III et la convention de dévolution proposée à l'UPMC au coeur des propositions

« Hors opérations proposées dans le cadre des projets de PRES ou de campus, je considère que les opérations les plus urgentes sont les suivantes : les opérations liées à la vie étudiante, notamment la viabilisation des terrains de la CIUP et les opérations concernant la restauration et les installations sportives […], le projet de Maison d'hôtes sur le terrain de la CIUP, les travaux d'agrandissement du CTLES (Centre technique du livre de l'enseignement supérieur) et le lancement du plan de modernisation des bibliothèques, le projet Poliveau pour Paris-III et le Muséum ainsi que les décisions concernant les acquisitions – Lourcine, voire Saint Vincent de Paul – sur lesquelles reposent les 'plans de regroupement des implantations' ». C'est ce qu'écrit Bernard Larrouturou, dans son rapport définitif sur l'immobilier universitaire parisien, rendu public le 19 février 2010. Un des objectifs du plan de rénovation immobilière est de « mettre en oeuvre pour chaque établissement ou chaque PRES un 'plan de regroupement de ses implantations immobilières' en vue de redonner une cohérence à ses implantations en les regroupant sur un petit nombre de sites aussi rapprochés que possible », confirme Bernard Larrouturou. Ce rapport définitif suit le même plan que le rapport d'étape d'octobre 2009 et tire les conclusions d'une concertation menée depuis lors avec les acteurs concernés (AEF n°291028). Il préconise également que chaque PRES francilien rassemble des universités et des écoles (AEF n°275181) et propose la création d'un Épaurif par extension de l'EPCJ (AEF n°275180).

Lire la suiteLire la suite