Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°327890

Roselyne Bachelot plaide pour une "clarification et une simplification de l'évaluation des pratiques professionnelles"

"2008 sera l'année de lancement du nouveau dispositif de formation médicale continue et je m'apprête à signer dans les plus brefs délais les décrets de mise en œuvre. Il faudra ensuite travailler à une clarification et une simplification de l'évaluation des pratiques professionnelles". C'est ce que déclare aujourd'hui, lundi 17 décembre 2007, la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, Roselyne Bachelot, à l'occasion des rencontres 2007 de la HAS (Haute autorité de santé), organisées à Paris, ces lundi 17 et mardi 18 décembre 2007.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La Haute autorité de santé propose trois scénarios de réforme du système de prise en charge des affections longue durée

La HAS confirme que le système actuel de prise en charge des ALD est "inadapté", dans son avis sur la liste et les critères médicaux d'admission en ALD, rendu public ce lundi 10 décembre 2007. Le système "s'efforce, en effet, de poursuivre à l'aide d'un même outil deux objectifs distincts: un objectif social - neutraliser l'impact des gros restes à charge - et un objectif médical - assurer un suivi médical de qualité pour les malades chroniques". Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, prend acte de l'avis de la HAS. "Les enjeux de santé publique relatifs aux pathologies chroniques sont considérables et toute décision en ce domaine doit être réfléchie et concertée", explique un communiqué qui annonce que la ministre rencontrera les acteurs concernés par toute réforme en ce domaine au cours du premier trimestre 2008.

Lire la suiteLire la suite
La HAS lance une procédure de certification des sites Internet dédiés à la santé

La HAS lance une procédure de certification des sites internet consacrés à la santé, mise en oeuvre par la fondation HON. "Aujourd'hui, un patient sur cinq environ consulte un site internet pour rechercher de l'information médicale", justifie le Pr. Laurent Degos, président de la HAS, ce mardi 27 novembre 2007. Il rappelle, en outre, que la loi du 13 août 2004 portant réforme de l'assurance maladie a confié expressément cette mission de certification des sites Internet santé à la HAS. Les enjeux de la démarche, selon Étienne Caniard, président de la commission "Qualité et diffusion de l'information médicale", sont de "sensibiliser les éditeurs de sites en les mobilisant autour de la démarche de certification de leur propre site", "d'aider les internautes à identifier les sites de qualité" et "d'informer les professionnels de santé sur la certification pour les aider à orienter leurs patients".

Lire la suiteLire la suite
La HAS et l'Inpes publient un guide méthodologique sur l'éducation thérapeutique du patient

La HAS et l'Inpes publient un guide méthodologique intitulé: "Structuration d'un programme d'éducation thérapeutique du patient dans le champ des maladies chroniques" dont l'objectif est "proposer un cadre méthodologique aux professionnels de santé, aux organisations professionnelles et aux associations de patients pour favoriser le développement de l'éducation thérapeutique du patient" et la mise en place de "programmes structurés" d'éducation thérapeutique pour les patients atteints d'une maladie chronique. La HAS et l'Inpes ont souhaité "proposer un cadre méthodologique général et transversal aux maladies chroniques" en réponse notamment à une "demande croissante des professionnels de santé, de leurs instances (sociétés savantes, collèges, etc.), des patients, de leurs proches et de leurs associations, ainsi que des institutionnels (ministère de la Santé, caisses d'assurance maladie). La HAS propose notamment des orientations pour "mettre en place et pérenniser des programmes d'ETP".

Lire la suiteLire la suite